La vision d’ALM

by Selma · 97 comments

Nicolas-dAudiffret-portraitA l’origine de l’échange d’aujourd’hui, l’article que j’ai écrit fin août 2012.

Je comparais les plates-formes pour la vente en ligne de créations, en mettant l’accent sur non par le coût mais la navigation et l’ergonomie des boutiques.

Je n’avais pas été satisfaite d’ALM, et je l’avais écrit.

J’ai été surprise de recevoir un mail de Nicolas D (parce que le trio de fondateurs comprend DEUX Nico : Nico D et Nico C).

Ce n’est pas le mail qui m’a surprise, mais son contenu :

  • Nicolas (D) m’a remerciée pour le temps passé à analyser leur plate-forme, et pour mes critiques. Elles ont presque toutes été prises en compte (sauf 2 points sur lesquels je reviendrai dans une 2ème analyse). Et à l’automne, il m’a recontactée pour me tenir au courant de la suite. D’autres modifications étaient prévues, et nous avons continué à échanger.
  • Donc je tiens déjà à lui tirer mon chapeau pour son sens de l’écoute. Ce n’est pas juste écrit dans l’onglet valeurs du site. Nous savons toutes que quand on crée, au bout d’un certain point, on a vraiment besoin de l’avis des autres pour avancer encore. Mais le faire vraiment, ce n’est pas facile. N’est-ce pas ?
  • En complément de cette série,  Nicolas a accepté de participer directement :

Alors bonjour et bienvenue Nicolas sur ApollinePoint !

Petit rappel

  • Cet article fait partie de la série sur les communautés créatives. Je ne présente donc pas ici les avantages et inconvénients de la vente sur ALM. Il s’agit de mieux comprendre les valeurs et les objectifs de la plate-forme ainsi que le fonctionnement de ses familles de créateurs (ceci dans l’article précédent).
  • Cela dit, la 2ème saison de « Vendre en ligne, mais où? » arrive cet été :-) Si ce n’est pas déjà fait, inscrivez-vous en bas de l’article pour ne pas manquer la suite ;-)

Place, maintenant, aux explications et aux conseils de Nicolas (D)!

2013 a soif d’authenticité, le fait-main fait vendre. Et les âmes créatives ne savent pas à quelle plate-forme se vouer ! Qu’est-ce qui différencie la démarche d’ALM de celle des autres plates-formes de vente en ligne ?

  • Notre vision : contrairement à d’autres plateformes qui ont une vision globale et qui travaillent pour faire en sorte que tous les créateurs du monde (européens, américains, asiatiques…) se retrouvent sur un même site, notre vision est inverse. Si je caricaturais, je dirais que nous préférons que le consommateur français achète dans son village plutôt qu’aux Etats-Unis ou en Chine des créations faites-main (et vice-versa).
  • Entendons-nous bien, je trouve la vision globale très intéressante – elle répond aux besoins de nombreux consommateurs mais ce n’est pas la nôtre et c’est ce qu’il fait tout l’intérêt d’avoir plusieurs acteurs sur le marché qui proposent des visions différentes.
  • Si je devais décrire ALM en quelques mots, je dirais que c’est une entreprise qui est proche des gens, qui a soif d’apprendre et de progresser, qui prend des risques. Et qui fait donc des erreurs, donc mais qui innove. Et enfin, je pense que nous sommes un site plutôt convivial qui ne se prend pas trop au sérieux non plus. Bref, nous sommes un site humain!
  • Ces valeurs imprègnent depuis toutes nos décisions (recrutements, développements techniques, …) et notre comportement dans la vie de tous les jours. Je suis par exemple content que vous ayez pu vous rendre compte de notre sens de l’écoute.
  • Notre ambition, au-delà, de A Little Market est d’aider les petits commerçants/ artisans à développer leur activité sur des plateformes humaines : A Little Mercerie et A Little Epicerie, sans mélanger les créations avec les fournitures ou encore les produits d’occasion vintage.
  • Nous voulons aussi donner au consommateur une expérience du e-commerce beaucoup plus humaine que celle qu’il peut vivre aujourd’hui sur la plupart des sites de e-commerce. Nous allons innover en ce sens dans les mois qui viennent

 ALM change ces derniers mois : qu’avez-vous voulu améliorer ? Des projets pour la suite dont tu voudrais nous parler ?

  • Nous sommes un site qui essaye toujours d’innover et nous avons donc de nombreux projets à venir…
  • Je ne veux pas en dire trop car on aime bien faire des surprises et aussi parce qu’on réserve généralement la primeur de nos annonces à nos créateurs (qui sont d’ailleurs souvent à l’origine des améliorations et développements techniques que nous faisons!).
  • Je vous en dis quand même 2 mots : nous voulons simplifier l’utilisation du site, améliorer le niveau de service que nous fournissons à nos clients et à nos créateurs. Nous ne sommes pas au bout de ce processus et nous allons donc continuer dans cette direction.

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre » : voilà la phrase introduisant ta participation au Salon des Entrepreneurs 2014. Un conseil concret d’entrepreneur averti pour les entrepreneur(e)s du fait-main ? 

  • J’adore cette citation qui n’est malheureusement pas de moi…mais de Steve Jobs :-).
  • Lorsque j’ai quitté mon ancien job, de nombreuses personnes dans mon entourage se sont dit que j’étais un peu fou : j’avais un très bon salaire, une vie très confortable et en plus, je venais d’avoir mon premier enfant, ce qui rendait plus compliquée la prise de risques. Mais, je me suis dit exactement ce qui est dit dans cette citation et c’est ce qui m’a poussé à co-fonder ALM.
  • Alors, je terminerai avec 3 conseils :

1) Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre (bon, celui-là, il est facile – il est dans la question)

2) Avant de vous lancer, réfléchissez quand même bien à votre idée (Est-ce qu’il y a une demande ? Quelle est la concurrence ? Quels sont les investissements financiers nécessaires?) – N’hésitez pas à parler de votre projet un maximum autour de vous pour voir les réactions et si possible testez le en vrai. C’est pour ça d’ailleurs que nous n’avons pas voulu mettre de frais de mise en ligne sur ALM : nous ne voulons pas que ça freine des gens qui hésitent à se lancer !

3)  Entourez-vous des bonnes personnes (conseils, mentors, employés).

Et vous? Vous avez réfléchi aux valeurs de votre entreprise? Vous testez/avez testé vos idées?

Si vous avez une expérience d’acheteur ou de vendeur sur ALM / des suggestions / des questions : n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Edit du 21/06 : J’ai été surprise par le tour + le contenu + le nombre de commentaires reçus pour l’article. Beaucoup de choses intéressantes ont été dites, beaucoup de questions ont été posées et d’avis donnés. Il y a des interprétations, des expériences, des avis différents, et je pense que chacun essaie de faire au mieux.  Concernant les interprétations des textes sur les statuts, et le débat pro/non pro  : comme vient de me le dire une juriste, en droit, il n’y a pas que la loi et la jurisprudence, il y a aussi la coutume et l’interprétation des tribunaux. Je choisis de fermer les commentaires sur le sujet, car à l’heure actuelle, la discussion tourne en rond. De mon côté, je réfléchis à tout ça, et quand j’aurai compris j’écrirai un article bien clair sur le sujet! Merci à toutes pour votre participation :-)

 

Pour recevoir la suite par mail :

et c’est GRATUIT!

Previous post:

Next post: