Comment je contournais l’essentiel

by Selma · 63 comments

oh la la

Signe du destin?

Quelques jours après la parution du dernier article, mon ordinateur a planté.

Complètement. Et pour la dernière fois :-)

2 mois et bien, bien des péripéties plus tard, me revoici avec – entre autres – un nouvel ordi + une nouvelle nounou + un nouveau poste + une nouvelle organisation.

Bien sûr, nous avons toutes des contretemps. Tout le temps !

Mais la limite entre les contre-temps, l’emploi du temps surchargé et la procrastination est parfois…ténue.

Vous voyez ce que je veux dire ?

On peut parfois se trouver des occupations pour contourner l’essentiel.

  • Pour ne pas faire face. Pour ne pas s’y mettre. Le « Y » étant ce que nous avons profondément envie de créer, et qui a l’air un peu fou :-)
  • Moi, par exemple, j’adore blogguer. Je me sens utile, j’apprends un tas de choses. J’ai un milliard d’idées, et je pourrais passer encore quelque années à courir d’un article à l’autre.
  • Le problème est qu’Apolline Point, à la base, c’est ma marque + mon entreprise. Et que je ne peux pas la développer si je ne me consacre qu’à la partie gratuite : le blog.
  • J’y ai consacré tellement d’énergie et de temps que ça m’empêchait de pouvoir me consacrer à mon projet un peu fou : la partie payante, avec les sessions de conseils individuelles et les ressources pour entrepreneuses.

J’ai tourné autour du pot, quoi :-)

  • Alors depuis mi-août, j’emploie le temps que je peux à écrire ce que j’ai envie de vendre + à conseiller celles d’entre vous avec qui je travaille déjà en « avant-première », hé hé :-)
  • Depuis le temps que j’en parle, l’écriture de mes ressources payantes avance enfin, donc.

Précision : Ne vous en faites pas, je prépare aussi des supers articles pour le blog + ressources gratuites télécharger :-).

  • Ça fait une éternité que je ne me suis pas connectée ni à Facebook, ni à Twitter. Mon téléphone est perpétuellement sur silencieux. Ça fait 2 mois et demi que je n’ai rien publié.

Avec la rentrée :

  • J’ai repris le chemin de l’école à mi-temps. Je suis contente de retrouver les petites têtes brunes/blondes :-)
  • J’ai commencé les cours de bijouterie, aussi :-))
  • J’ai rejoint au club photo de ma commune (ça fait à peu près 17 ans que j’ai envie de faire de la photo : il est grand temps).
  • Je prends mon vélo pour aller travailler.
  • A 23h, dernier carat, j’éteins tout.
  • Le WE, c’est 2 jours 100% famille (Oui, oui : sans ordi ni rien!).

Bref, je me ménage.

  • Car s’il y a bien une chose que j’ai apprise en 2013, c’est que ma ressource la plus précieuse, c’est moi :-) Et que du moment que la santé va, du moment que les enfants vont bien, il n’y pas de contre-temps insurmontable.
  • Mes projets prendront donc le temps qu’ils prendront : je grave dans mon emploi du temps des créneaux de repos, de détente, de bijouterie et d’écriture avec un ordre de priorité égale :-))
  • Le blog est donc toujours à l’ordre du jour, mais il n’est plus la priorité absolue :-)

A partir de cette semaine

  • Le plus gros pour l’instant se passe pour moi « off line ». Hors ligne.
  • J’ose faire face à ce que j’ai envie de créer.  M’asseoir sans connexion pour écrire ce que je veux vendre. M’asseoir pour découper du métal, aussi. Apprendre à manier marteaux, limes et chalumeau.
  • Quand je serai prête, je reprendrai les publications et les mails hebdomadaires. Pour l’instant, je vais fonctionner au r.a.l.e.n.t.i. :-) 
  • A partir de cette semaine, je reviens en ligne, mais je vais essayer de me limiter à 2-3 articles par mois, au moins pendant les 2 prochains mois.
  • Nous allons parler de vente en ligne : où et comment s’y prendre :-)

Et vous ?

Vous vous êtes déjà rendue compte, que vous étiez en train de vous trouver des excuses pour ne pas faire ce que vous aviez à faire?

Quel est votre projet / objectif d’entrepreneuse que vous voulez concrétiser en priorité pour ces derniers mois de 2013 ?

 Photo : perso :-) La carte postale est de Forever500francs

Pour recevoir la suite par mail :

et c’est GRATUIT!

{ 63 comments… read them below or add one }

Shirleyzepap

Et tu as bien raison ! J’aime terriblement ce que tu perçois de notre monde de créatrice (au sens large, écrire c’est créer aussi !), avec ton blog, je n’ai enfin pas l’impression de lire des cours théoriques, des astuces uniformes sans substance et j’ai hâte de lire la suite, ce que tu vas proposer !
Personnellement je me reconnais Bien dans ce que tu décris aujourd’hui ! À bientôt !
Shirley

Répondre

Selma

Merci Shirley :-) Tout est dans l’essentiel, et dans la substance ;-) Bonne journée! A bientôt!

Répondre

marie

oui, tous les jours je trouve des excuses…..encore ce matin, aprés avoir déjà passé (il est 10h20) 3 heures autour des réseaux sociaux et mises en lignes de produits à vendre….je suis déjà fatiguée de ma journée, et là je saute dans la douche, le jean, ménage, repas, école, déjeuner, vaisselle, école, et ateliers, puisque j’anime des ateliers en association, et puis école, goûter, repas, et atelier cette fois pour remplir ma boutique en ligne, longue journée……:)

Répondre

Selma

Oui, c’est dur! Plus ça va, plus je crois aux créneaux :-) Et c’est presque aussi difficile de rentrer dedans que de les faire avec ma voiture :-)

Répondre

MajorMarmotte

Oh, comme je te comprends… Il m’est arrivé exactement la même chose et j’en arrive aux même conclusions que toi.
Merci encore pour tout le temps que tu consacres à ce blog qui est une mine d’informations et d’inspiration pour nous toutes.

Répondre

Selma

Merci, c’est vraiment un plaisir :-)

Répondre

sandrine

Je ne comprends que trop bien! Il faut ménager de la place pour tout et ne pas perdre de vue ses objectifs. Ce n’est pas aisé et il arrive que la vie nous impose certains changements de rythme. Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il faut à un moment prendre du recul pour recadrer ce qui doit l’être. Alors j’attends impatiemment la suite pour vous lire. A bientôt. Sandrine

Répondre

Les Juliettes

Bonjour Selma !
Je suis heureuse de te lire à nouveau ! Je pensais à toi et tes articles qui me tardais de découvrir à nouveau …
Tu as raison, il y a un temps pour tout, et il faut s’imposer une discipline de travail et se ménager.
L’inconvénient quand on travaille de chez soi, c’est la procrastination, s’occuper de sa maison, de ses enfants, de plein de choses en évitant soigneusement le sujet principal : son projet ! Sans compter les haut et les bas…et lire tes articles me remontais le moral à tous les coups !
Pour palier à ce manque structurel, j’ai intégré début septembre une couveuse d’entreprise parisienne. Pour celles qui hésitent, c’est une vraie bonne solution pour plein de raison.
A très bientôt donc !
Julia

Répondre

Selma

Merci Julia! Super, pour la couveuse d’entreprise : n’hésite pas à me donner de tes nouvelles par mail :-)

Répondre

Laetitia

Bravo Selma et merci ! Travail, projets d’entreprise, famille, passions… réussir à tout concilier est un vrai casse-tête ! Je suis également en pleine remise en question et ce post me conforte dans les changements à effectuer :)

Répondre

Selma

Bons changements Laetitia : ce n’est pas confortable d’avancer, mais quand même plus que de stagner, alors avançons!

Répondre

Marine

Bonjour Selma,
Merci pour ce petit post plein d’honnêteté. Car de l’honnêteté il en faut, pour reconnaître qu’on tourne autour du pot, qu’on procrastine, pour voir aussi l’essentiel : je tourne en rond pour ne pas m’y mettre, parce qu’au fond, j’ai peur… Mais de quoi? De réussir dans ce qui me tient le plus à coeur? Je me pose ces questions tous les jours car je suis la reine du trouvage d’excuses pour ne pas faire ce que j’ai à faire… Tu vois, tu n’es pas la seule ;) Je fais de gros efforts pour me bouger et avancer. C’est tellement dur quand on est tout seul, à son compte, sans patron qui nous booste. Notre patron ce sont nos clients, ok, toujours là pour nous mettre un petit coup de fouet. Mais quand parfois on manque de clients et qu’on en cherche… C’est là que ça se complique… Parfois j’en ai marre, j’ai envie de tout arrêter et d’aller vendre des timbres à la Poste… Alors je fais le ménage, je range la maison, je passe à côté de l’essentiel…
Merci pour ton super blog, il est très utile et avec tout ce qu’il y a déjà dessus, tu peux lever un peu le pied pour t’occuper de ton buiseness, c’est déjà une mine d’or! Bon courage à toi pour avancer, et… non, tes vitres sont propres, elles n’ont pas du tout besoin d’un nettoyage tout de suite ;)

Répondre

Selma

Hé hé, merci Marine. On contourne l’essentiel parce qu’on a peur de ne pas y arriver et peur d’y arriver aussi. Et parce que se poser vraiment pour créer : ce n’est pas confortable. C’est toujours un peu difficile de sortir de sa zone de confort, si bien nommée :-) Alors on danse autour du pot. Et puis il y a un moment où on se fatigue soi-même et où on s’y met! A bientôt :-)

Répondre

my-french-touch

Je me reconnais bien là, après le break de juillet j’étais motivée pour changer ma façon de faire, mais comme toutes les bonnes résolutions elle se sont envolées.
Cela dit j’ai recentré sur ma famille, avec une rentrée en 6eme il fallait que je sois plus présente, mais la création est au ralenti, comme l’inspiration.
En tout cas je te souhaite une belle réussite.
Carole

Répondre

Selma

Merci Carole :-) Je te souhaite aussi d’y arriver! Courage!

Répondre

Moana Idé'Elles

Coucou Selma!! Contente de te relire ;)
Et de savoir que tu vas bien. L’important, et je l’ai compris il y a quelques mois, c’est d’être heureux! et pour moi ça passe par se sentir bien, en bonne santé et surtout donner priorité à ceux que j’aime et profiter du temps, de la vie!!
Parfois, on fonce tête baissée sans voir/comprendre ce que l’on veut vraiment, et un peu de recul fait du bien et surtout écouter les « signes » (pc qui plante, on stagne, problèmes de santé,…)
Bisous et bonne journée à toi en attendant de te lire ;)

Répondre

Selma

Bonjour Moana :-) Voilà, tu as tout compris :-) Bonne journée et bonne avancée dans tes projets!

Répondre

QuotidArt

Bonjour Apolline. Je ne vois que trop bien (pour répondre à ta question première) où tu veux en venir. A défaut de me ménager, je fais le ménage pour tenter de revenir à l’essentiel et ça n’est pas chose simple mais je ne désespère pas d’y parvenir d’ici fin 2013. Et pour reprendre la main sur 2014 ! L’hiver s’annonce rude, il faut donc bien le préparer.
Merci pour ton article et ma patience est de mise pour découvrir tes écrits qui seront à la vente & ainsi que tes prochains articles
Bonne journée, semaine …
Flo

Répondre

QuotidArt

Petit PS : j’ai volontairement noté Apolline pour souligner la base de nos efforts et signé de mon prénom pour l’effet miroir de notre création, énergie que chacune nous déployons :-)

Répondre

Selma

Merci pour ton mot Florence, à bientôt pour la suite!

Répondre

carole

Bonjour Selma,
quelle sage decision que voilà!!!
Garder en vue ses objectifs et travailler toujours un peu a les atteindre. Ne pas se perdre en chemin, chose que je fais que trop souvent et du coup rien n est ni fait ni a faire.
En tout cas merci de garder un peu de temps pourle blog et ces billets plein de conseils certes mais surtout des conseils qui nous aident a prendre du recul
sur nous meme, des conseils donnes avecbeaucoup d humanite et de douceur…

Répondre

Selma

Bonjour Carole, merci! Ne soyons pas trop sévères avec nous mêmes non plus : c’est normal de se perdre en chemin. En revanche, il faut savoir se prendre par la main pour retourner dessus :-) A bientôt!

Répondre

Skyforged

Oui, je suis une spécialiste de la stratégie d’évitement, de la procrastination et de la bonne excuse.
Quelques mots qui incitent à la remise en question.
Ravie de te retrouver, même « au ralenti » !

Répondre

Selma

Merci :-)) Bonne remise en question alors, hi hi ;-)

Répondre

elodie

Exactement pareil ! Mettre en forme mon projet de coaching de vie / organisation a peu à peu disparu derrière mon blog, il est temps de trouver le temps de m’y mettre sérieusement !

Répondre

Selma

Voilà! On peut être très occupée et pas tellement productive :-) Remettons nous-y!

Répondre

celine

Bonjour Selma !
Moi aussi je contourne l’essentiel et grâce à ton article je compte bien me recentrer sur mes priorités et sur mes envies en leurs accordant plus de temps.
Merci de partager avec nous.

Bonne nouvelle vie !

Répondre

Selma

Bonjour Céline! Je suis ravie que mon article t’aide à te recentrer : n’hésite pas à me tenir au courant de tes projets! A bientôt:

Répondre

Juliette

On a qu’une seule vie et si l’on ne prend pas le temps pour faire les choses que l’on aime, voir ses amis, sa famille et comme tu dis se trouver des excuses on se retrouve un jour en ayant l’impression d’être passé à côté de tout et surtout l’essentiel. Je suis ravie de te retrouver et je te souhaite plein de réussite dans tous ces beaux projets.

A bientôt.

Répondre

Selma

Merci Juliette :-) Moi aussi je te souhaite le meilleur pour tes projets! A bientôt!

Répondre

Plumetis Joli

Bonjour Selma,

Voilà de très bonnes nouvelles que tu nous apportes ici, et j’en suis très heureuse pour toi. Se concentrer sur l’essentiel, trouver ce qui nous mettra en accord avec nous-même, voilà la clé! Elle n’est pas simple à trouver, ni à obtenir, ni à conserver intacte. Les tentations de la laisser rouiller sont si nombreuses!
L’orientation que tu as choisie ma paraît tout à fait judicieuse, je n’imaginais pas la suite d’Apolline Point autrement…

Septembre a été un mois particulièrement lourd de contretemps et déceptions pour moi, qui m’ont fait réfléchir. Non, je ne peux pas tout faire, j’ai failli me perdre, j’ai rencontré mes limites, j’ai même repensé un jour à ton burn-out printanier. J’ai longuement réfléchi, pendant de longues semaines, j’ai dû renoncer à certaines opportunités, ça a été douloureux. Mais voici Octobre neuf et plein de promesses, qui, s’il ne sera pas de tout repos, loin de là, sera salvateur.

Amitiés,
Adeline.

Répondre

Selma

Ah, bah si mon burn-out printanier a pu te servir à quelque chose, tant mieux : sache t’arrêter avant moi hein ;-)
Je suis ravie de lire que ton mois d’octobre s’annonce bien, je prends de tes nouvelles bientôt de toutes façons :-) Bises Adeline!

Répondre

Plumetis Joli

Je crois aussi que la procrastination est peut-être bien nécessaire, du moins au début d’un projet. Si on contourne l’essentiel, si on tarde à se jeter à l’eau, c’est peut-être aussi qu’on a besoin de maturation cérébrale pour nos projets. Un laps de temps est bien utile pour réfléchir, tester, voir si on est capable de, si finalement ça nous plaît vraiment toujours, d’attendre d’avoir des retours de clients, de voir aussi ce qu’on a dans le ventre, comment on peut organiser tout ça, apprendre sur le tas, se renseigner, se constituer un réseau, etc… Un processus long et complexe qui dure un temps variable selon chacun. Mais ne pas retarder indéfiniment, bien entendu. Du moment qu’on garde le cap en vue, pourquoi le perdrait-on?

Répondre

Selma

Oui, tout à fait : la procrastination peut être utile! Au bout d’un moment, on peut être lassée de tourner du pot + des excuses qu’on se trouve, et d’autant plus motivée pour agir après :-) Merci pour ta réflexion Adeline!

Répondre

julie

prends bien soin de toi surtout l important c est de pas lacher, ca prendra le temps que ca prendra! mais ce qui compte c est de faire ce qui nous tient a coeur, meme si ca marche pas tout de suite voir e pas du tout mais
ce qui compte c est de faire ce en quoi on croit

Répondre

Selma

Oui Julie, je suis bien d’accord : l’important, c’est d’essayer ce qui nous tient à coeur. Et je crois profondément que de toutes façons, ça nous mènera quelque part, alors que si on n’essaie pas, on recule.

Répondre

Fabienne

Quel plaisir de te lire !! :)
Je suis sans cesse dans ces questionnements. Je ne procrastine pas, mais je me laisse envahir par certaines choses, que j’essaye de limiter.
je VEUX créer des choses uniques et personnelles d’ici à fin 2013.
C’est donc mon objectif :) Et je vais tenter de le réaliser même si pour cela je suis en train de refuser des commandes :)
Contrairement à toi, je n’ai que les week end et mercredi pour créer (ayant un travail de bureau le reste du temps) il me faut donc concilier cela dans ce laps de temps, et c’est très difficile mais je dois pour cela faire des choix et les appliquer.

Répondre

Selma

AAAA merci Fabienne! Plaisir partagé :-))
Se laisser envahir peut être une forme subtile de procrastination – que j’ai testée, donc : ça marche très bien, hé hé.
Bravo pour ton objectif et ton refus de commandes : fonce!
C’est vrai que j’ai la chance pour cette année scolaire d’avoir 2 jours de libres par semaine….qui passent très vite quand même! Donc comme tu dis, faut faire des choix et les appliquer.
A bientôt!

Répondre

Marie-Christine

C’est amusant, pour moi, c’est exactement la même chose. depuis la rentrée, j’ai totalement changé ma façon de vivre : j’ai décidé de passer moins de temps sur mon PC et même de l’éteindre une bonne partie de la journée. J’ai décidé aussi d’éteindre la TV et de ne regarder que les émissions qui me plaisent vraiment.
Et comme ça j’ai plus de temps pour m’occuper de ma maison, de ma petite boutique, de ma famille, et de moi ! J’ai repris le tricotage, la lecture, les activités physiques (le gi gong que j’adore) et la couture pour moi ! Et enfin, je veux me reprendre en main côté budget et perte de poids. Donc, Apolline, je te comprends et je t’envoie autant de courage que je peux pour que tu puisse maintenir le cap.

Répondre

Selma

Oui! C’est fou le temps qu’on gagne sans la télé : une heure de moins par jour, ça fait une journée de travail ou de loisirs par semaine!
Perso, je ne l’ai plus depuis des années, en revanche l’ordinateur c’est autre chose…d’où la réflexion occasionnée par ces 2 mois sans!
Bon vent à toi aussi pour tes initiatives, et merci pour ton témoignage Marie-Christine!

Répondre

Gazouillis et compagnie

Bon retour parmi nous Selma
Faire demain ce que je devais/voulais faire hier…. et oui ici aussi ça arrive!
La peur, le manque de confiance en soi….. les aléas de la vie et du travail font que ça arrive plus souvent que je le voudrai, mais je me soigne…..
2 ans que je mûris un nouveau projet, et oui il m’aura fallut 2 ans pour me décider à franchir le pas. Partagée entre non je n’ai pas le temps de prendre contact, oh ben je le ferai demain….. ou la semaine prochaine,ou dans un moment de creux…., convaincu qu’ ils ne vont pas aimer ce que je fais, ça va t-il marcher… etc..etc, mais avec des si on tourne en rond….
J’ai franchi le pas il y a 1 mois, et demain j’ai rendez-vous… on verra bien!
J’ai aussi osé franchir le pas d’un autre projet (gros celui là) , mail envoyé et retour dans le 1/4 d’heure…. tellement surprise et peur de ne pas être crédible, je n’ai pas répondu… La personne m’a appelée au tél quelques jours plus tard, aime mon projet, et accepte d’avancer avec moi…. à suivre !
Pour les derniers mois 2013, un projet de partenariat avec une marque de renom française qui m’a contactée le mois dernier, j’y crois, et je croise les doigts!
A bientôt, contente de te retrouver!

Répondre

Selma

Qu’est-ce que je suis contente de lire tout ça Pascale! Bravo!!!! N’hésite pas à me tenir au courant de tes projets par mail, ça fait plaisir! A bientôt!

Répondre

Lara

J’ai connu également des soucis cet été qui m’ont poussé à remettre un ordre dans mes priorités.
J’ai du commencer par faire une pause, un temps qui me soit pleinement consacré, puis je remets doucement les choses en branle, je remets du sens plus distant, plus construit , je me donne des objectifs avec des engagements de temps « larges », je ne pourrais pas endosser encore de stress trop important tout en gardant de réels objectifs et axes de travail tout en ayant vraiment le besoin d’avancer . Un autre rythme à trouver ! mais salvateur aufinal et qui permettra de durer dans le temps :-)

Répondre

Ô Coco

Une nouvelle ligne de conduite, de nouveaux objectifs et nos encouragements pour les tenir ! A bientôt Selma

Répondre

Evi

Oh comme je me reconnais dans ce que tu écris !!
La procrastination est mon deuxième prénom je pense !!
Merci pour ce nouvel article, et j’ai hâte de voir les suivants. Pense bien à toi et aux tiens !!
A bientôt !

Répondre

Perrine

Bravo à toi! Je me retrouve parfaitement dans ta description, donc encore bravo de faire face à tes besoins et tes envies. Ça donne vraiment envie de suivre quelqu’un d’aussi sincère et cohérent avec elle-même.
A bientôt!

Répondre

Sandba

Bonjour Selma,
Effectivement, comment ne pas se perdre parfois entre nos vies professionnelles et nos projets. On se laisse envahir par cette spirale de trop de choses à faire et on en oublie l’essentiel. Pour ma part cette année 2013 est l’année de grands changement dans ma vie. Chef d’entreprise depuis 9 ans de mon salon de coiffure (travaillant seule et ne comptant évidemment pas mes heures) + mon SARL de création de bijoux en 2012. J’avais du mal à m’organiser mais je m’en sortait. Et puis en Février, nous aprennions zhomme et mois l’arrivée d’1 p’tit bonhomme (notre 1er) pour Novembre. Immense joie…..inquiètude aussi (peur d’etre malade et de devoir arrêter temporairement mon 1er travail) et puis notre maison achetée il y a 1 an dans laquelle tout est à refaire du sol au plafond et que nous refaisons nous même depuis Mars(plus vite que prévu) et qui, ouf, sera bientôt terminée. Alors j’ai du apprendre à organiser mes priorités différemment, savoir lever le pied aussi dans le travail (impensable pour moi avant). Et finalement, c’est justement en prenant du temps pour ma vie perso que j’ai réussi à m’organiser beaucoup mieux dans le travail. Avant je fonçais, maintenant je réflechi, j’anticipe, j’organise. Et heureusement pour moi puisqu’avec l’arrivée de bébé dans 1 mois, c’est encore une chose en plus qu’il va falloir gerer. D’autant plus que ma reprise de boulot s’effectuera 1 mois après la date prévue d’accouchement (et oui, un salon de coiffure fermé en Décembre ça serait la mort du commerce,lol) Et à partir de 2014 j’ai prévu une nette diminution de mes horaires de travail pour pouvoir me consacrer en priorité à cette nouvelle vie qui m’attend.
Voilà, tu sais tout (jeracontemalifecematin.com) ;-)
En tout cas c’est un plaisir de pouvoir te lire à nouveau

Répondre

Selma

Wow, merci pour ton témoignage! Félicitations pour ce 1er bébé, et tous ces projets : bon courage! Bon vent!

Répondre

sylvie - calins-calines

Bonjour
Il faut savoir mettre de l’ordre dans ses priorités, mais c’est assez dur car on culpabilise tout le temps.
A bientôt

Répondre

Magaly.H

Bonjour,

et merci pour cet article ! Je découvre votre blog grâce à Morgane de Mo’ pour mots.
Et je me retrouve aussi dans cet article, surtout dans ce fait de reporter ce que j’aime et d’être (trop) souvent connecté à mon ordi. Le WE j’y vais de moins en moins, et me concentre sur ma vie, mes enfants et mes amis.
Des tonnes d’envies de réaliser des tas de choses différentes, comme la photo, et « pas le temps » … !
Un bel article qui va m’aider à me réaliser dans d’autres domaines !
Je prendrai le temps de visiter votre blog et vos autres articles un peu plus tard, là je cours à un rendez-vous important pour moi … J’en parlerai prochainement sur mon blog, quand cela sera plus avancé !
Je vous souhaite une belle journée !
Magaly

Répondre

Selma

Merci et bienvenue Magaly :-) A bientôt alors!

Répondre

Marion des Planchettes

bonjour,
oui oui tout à fait, savoir dire non, réserver du temps pour soi, sa famille, ses amis, ne plus ouvrir l’ordi aussi souvent (et on n’en meurt pas !). C’est dur mais c’est salvateur et le monde n’arrête pas de tourner pour autant.
Par contre que mettre de côté? Sa participation aux associations autour de l’école et des enfants (si tout le monde le fait y’a plus rien pour financer les projets…), son temps de création (nooon !!!), l’entretient de la baraque (hum, j’aime le propre), les copines (bouffées d’oxygène), la bonne bouffe (le cheval congelé ou en boîte bof …) aaahhh ! Pas si évident !
En tout ça merci pour ces articles et toutes ces réflexions très enrichissantes ! A bientôt!

Répondre

Aurélie la Freelance

Ce qu’on reporte, ou évite, est TOUJOURS ce qu’il FAIUT faire en réalité pour avancer. Notre esprit le sait, mais la peur d’échuer,la peur d’y arriver fait qu’on se persuade que cirer le parquet est bien plus important que de se poser pour enfin rédiger son offre commerciale…
je le sais, il faut que je refonde la mienne parce que la demande de coaching a évolué et qu’il faut que j’évolue avec elle …

Répondre

Céline

Bonjour Selma,

je suis tombée par hasard sur ton blog en cherchant des infos sur ALittleMarket. Tout ce que j’y lis m’aide beaucoup, en particulier cet article, étant donné que je suis également prof des écoles et que je me suis mise à mi-temps cette année pour essayer de me lancer dans d’autres projets : Ateliers Montessori et créations couture.
Je voulais te demander s’il fallait avoir un statut auto-entrepreneur (ou autre) pour ouvrir une boutique sur une plateforme de vente. Je suis prête à payer pour avoir tes conseils de collègue!
Merci!
Céline

Répondre

Lara pour "J'en ai pas l'air"

Bonjour Céline,
Je me permets de te répondre car j’exerce également en tant qu’enseignante à mit-temps et auto entrepreneuse sur mon autre mi-temps.
Avant d’installer et statufier ton entreprise, il s’agit d’en faire la demande d’autorisation à ta hiérarchie. Il existe des formulaires précis, il faut donc contacter la DRH de ton département. Une fois remplie, comme d’habitude il faudra le faire remonter en commençant pas ton IEN.
Le statut de fonctionnaire d’état n’est pas compatible avec beaucoup de statut du droit privé (impossible d’être artisan par exemple autrement qu’en tant qu’auto entrepreneur). l’autre solution réside dans le portage salarial ou coopérative d’emploi (il en existe partout en France). Tu restes chef de ton projet mais sous un statu salarié du droit privé ce qui est compatible avec ton statut de fonctionnaire d’état.
Bon courage à toi, n’hésites pas à poser davantage de questions.
Bien à toi
Lara

Répondre

Céline

Merci pour ta réponse! C’est vraiment gentil de ta part, ça fait plaisir parce que je me sens un peu seule dans cette démarche… Quand tu parles de DRH, c’est à l’IA?
Encore merci.
Céline

Répondre

Lara pour "J'en ai pas l'air"

Oui tout à fait, nous avons aussi ne direction des ressources humaines et un responsable , dans mon département, on appelle ça le DIP, mais il y a également un responsable désormais lié aux mouvements interne de la fonction publique … Les choses ont du évoluer depuis quelques années, il te faut appeler les directement, mais soit patiente et tenace : le personnel n’est pas toujours bien formé ni informé, il faut souvent faire valoir nos droits en leur apportant nous même les textes de lois … Je crois cependant qu’il y a de plus en plus d’activités partagées désormais mais davantage dans le secondaire que dans le primaire où je trouve le couplage d’activités encore difficile.
Bon courage :-)

Répondre

Selma

Bonsoir Céline et bienvenue ici! Lara a bien résumé la situation concernant le statut d’auto-entrepreneur : merci Lara :-)) Je te réponds par mail dans la semaine pour le reste :-)

Répondre

Céline

Merci beaucoup!

Répondre

Jessica Beck

Oh que oui alors la procrastination c’est une manière de vivre chez moi lol je me sens moins seule du coup et vos résolutions sont super bravo

Répondre

Selma

Merci Jessica :-)) La procrastination est notre dragon à toutes, mais on aura sa peau, hé hé!!!

Répondre

Vivyane Veka

Bonjour Selma,

Des doutes, des peurs et des excuses, oh oui, je connais ! Et je découvre avec plaisir ton blog de « fée-marraine » des créatrices : )
J’ai profité de l’après-midi d’hier pour faire une pause, hors de mon atelier, avec ma meilleure amie : à discuter de tout, de petits riens, mais surtout à faire le point sur nos deux parcours tellement proches (et pourtant différents). Nous avons parlé avec beaucoup de passion de ce besoin viscéral d’être plus soi : libre et d’assumer sa différence, d’oser parler de sa créativité, d’oser se montrer aux autres, mais surtout à soi-même… Bref, l’échange était intense ; et toute à ce sentiment que je ressens fortement depuis cet été, j’ai passé une grosse partie de ma soirée sur internet : du site d’Abracadacraft auquel je suis abonnée, je suis allée sur ceux de Cousette-communication et Ma petite valisette, pour finalement « atterrir » ici. « Signe du destin « ?
« Atterrir », parce que j’ai vraiment eu l’impression de poser mes pieds sur terre, d’arriver dans un endroit où je me sentais bien ouvert et généreux !
J’ai bien cru devenir boulimique de lecture, heureusement le besoin de sommeil m’a rappelée à l’ordre.
J’ai donc profiter de ma pause déjeuner pour revenir ici et découvrir un peu plus tout ces merveilleux articles ! Tous ces conseils tellement avisés, tellement justes, j’en avais presque les larmes aux yeux. Ton blog est fantastique et tu es une belle personne !
Alors je te souhaite un beau retour à l’essentiel, à ce qui te tient le plus à coeur et te remercie pour tous tes précieux articles.

Répondre

Selma

Merci Vivyane, pour ton témoignage, je suis très touchée :-) Bonne lecture et à bientôt pour la suite!

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: