Ce qu’on ne dit pas aux âmes créatives

by Selma · 54 comments

conseils-entreprendre-mieux

Le premier blog que j’ai créé n’a jamais eu…d’articles. Et non! C’était sur CanalBlog.

Le 2ème a tenu un peu plus longtemps : 3 mois? Je ne sais plus. Je ne savais pas comment m’y prendre, mais cette fois-là, j’étais décidée à trouver ce que je voulais en faire. C’était sur Blogger.

Le 3ème, c’est celui-ci : j’ai bien mis 4 mois à réussir à le mettre en ligne pour qu’il ressemble à ce que je voulais. J’ai passé un temps infini à fignoler des articles qui n’ont pas vu le jour où qui franchement n’étaient…pas à la hauteur de ce que je voulais produire. J’ai écrit pendant 8 mois avant d’avoir des lectrices, et je n’ai pas fini de m’améliorer  :-)

Alors je trouve dommage qu’on ne parle pas plus souvent du temps que ça prend. Parce que ça donne l’impression qu’il y a d’un côté ceux qui rament, et de l’autre ceux qui y arrivent, et qu’on ne voit pas comment passer d’une catégorie à l’autre.

Tu vois?

C’est la faute du lièvre, et de la tortue.

Le problème du lièvre et de la tortue

  • Leur fable nous poursuit! On se dit qu’on n’aimerait pas être à la place du lièvre qui se fait dépasser par la tortue, certes.
  • Mais QUI se dit « Moi, j’aurais fait comme la tortue » ? Non non : on se dit « Moi, j’aurais voulu faire comme un lièvre malin qui ne s’arrête pas en route. »
  • On a beau savoir que le chemin n’est pas facile, la lenteur et la persévérance ne font pas partie de nos projets – surtout face à l’échec. Et pourtant…tu savais que 12 éditeurs avaient refusé Harry Potter (Je les plains, ils doivent s’en mordre les doigts!)? Et qu’ « Autant en emporte le vent » a été rejeté 38 fois? 38 fois…(Tu imagines envoyer ton manuscrit pour la 13ème fois? et la 39ème ? Ou bien tu laisserais tomber?)
  • C’est là qu’entre Ira Glass. C’est un présentateur vedette de la radio américaine. Une icône. En 2009, Public Radio International a posté 4 vidéos sur Youtube, où on peut le voir parler de l’art de raconter des histoires. Et tu sais ce que j’ai appris en les regardant? Et bien, qu’il a mis au moins 10 ans à créer quelque chose de correct. Avec beaucoup d’humour, il fait d’ailleurs écouter un extrait d’une émission pathétique, tournée avec 8 ANS d’expérience.

Ce qu’on ne dit pas

  • Ce qu’on ne dit pas, c’est que pour y arriver, il n’y a pas que la patience. Et comme Ira Glass dit superbement bien ce que je voulais te dire aujourd’hui, j’ai choisi de traduire ses mots et d’en faire une vidéo.
  • Clique sur la vidéo pour la voir, j’ai des questions pour toi après :-)

 

Et parce que j’ai dû recommencer l’enregistrement de cette vidéo 1 million de fois, le bêtisier est à la fin :-)

Maintenant c’est à toi! Dis nous :

1. Sur quoi est-ce que tu t’es déjà améliorée, depuis que tu as commencé ? Comment tu as fait?

2. Sur quoi est-ce que tu dois progresser? Qu’est-ce que tu as mis / va mettre en place pour y arriver?

 

Pour recevoir la suite par mail :

et c’est GRATUIT!

{ 54 comments… read them below or add one }

Gaëlle

Je me suis améliorée sur la façon dont je compose mes impressions. La netteté de celles ci. J’ai amélioré mes packaging.
Je dois encore travailler sur la propreté de mon travail,
Et sur la minutie. Enfin je cherche les nouveaux matériaux
Qui me permettront de donner un aspect moins « loisirs créatifs » et plus
Pro a mes créations.

Répondre

Selma

Super! Merci d’avoir partagé ça Gaëlle, et bonne recherche! (qui cherche trouve!)

Répondre

Morgane

Bonjour Selma, quel plaisir de te retrouver chaque mercredi ! A nouveau merci pour cet article, cette vidéo et la découverte d’Ira Glass que je ne connaissais pas et qui, j’en suis certaine, va beaucoup m’inspirer !
Comme toi, j’en suis à mon 3ème blog (un tous les 18 mois en 3 ans ;) ) et l’évolution est flagrante.
Au début j’avais 5 lecteurs (dont ma famille ^_^), maintenant ma communauté grandit tranquillement et qualitativement.
Mon objectif perso ? Commencer à envoyer mon manuscrit aux éditeurs… 50 ou 100 fois s’il le faut, promis !
A très bientôt
Morgane

Répondre

Selma

Hé hé :-)
J’ai grand plaisir à te retrouver aussi, je suis très flattée :-)
Ce qui est bien quand on commence, c’est qu’on peut avoir une idée précise ou pas (c’était mon cas), mais dans l’action on trouve. N’est-ce pas?
La semaine prochaine, on parlera d’écriture, je crois que ça te plaira :-)

Répondre

Morgane

« Dans l’action, on trouve » : 100% d’accord.
Vivement mercredi prochain alors !

Répondre

Morgane

Ce midi, j’ai déjeuné avec mon fils et il m’a demandé de lui raconter l’histoire de sa naissance. Et là, j’ai pensé à toi ! En effet, nous l’avons attendu (et donc fait de nombreuses tentatives ;-) ) pendant 7 ans, sans jamais perdre espoir ni renoncer. Alors, oui, je sais bien que parfois ça ne change rien, mais parfois, ça vaut le coup de « s’entêter » ;)

Répondre

Marie

Moi, je pense que j’ai progressé en adoptant un langage plus pro, que ce soit dans mon blog ou dans la description de mes articles. Je ne fais pas du bricolage, je suis très compétente dans ma spécialité …. enfin, c’est ce dont j’essaie de me persuader et le message que je veux faire passer dans mon discours.. Mais il faut encore progresser sur ce point. J’ai encore le syndrome du « petit » : mes petites créas, mon petit blog, ma petite boutique, ma petite clientèle…..

Répondre

Selma

Ah oui, le syndrome des « petits mots », on en avait parlé récemment :-)
C’est bien que tu travailles dessus, parce que tant qu’on n’est pas persuadé soi-même, pourquoi est-ce qu’on arriverait à convaincre les autres?
Alors bravo, et bonne continuation!

Répondre

Sophie Elle n'en fait qu'à sa tête

Bonjour,
Je vois tout à fait de quelle phase tu parles ! J’ai encore beaucoup d’anciens articles dans des boites, quand je retombe dessus, je me dis que j’ai parcouru du chemin !
Ce qu’il me reste à faire pour progresser, c’est clairement améliorer ma communication.
Mes articles se vendent très bien en boutique quand quelqu’un argumente à ma place, mais curieusement quand c’est moi qui m’y colle via internet, ça marche beaucoup moins bien :-)
Merci Selma pour ces articles que je lis depuis quelques mois (mais que je n’avais encore pas commentés)
Sophie

Répondre

Selma

Bonjour Sophie! Et bien si ça se vend mieux quand c’est les autres qui en parlent, au moins tu sais sur quoi il te reste à travailler, hé hé :-)
Merci pour ton témoignage, et bienvenue dans les commentaires alors!

Répondre

Agathe

Bravo Selma pour cette vidéo! Tu sembles y avoir consacré pas mal de temps , merci pour nous :-) Et comme souvent, ce que tu évoques tombe à pic dans le cours de mes réflexions et les nourrit. Action, Patience et persévérance sont les notions que je retiens. Pour l’instant je travaille a remettre la création ds le cours de mon quotidien, je vise à ne plus mettre cela en dernier ds  » ma to do list » de maman bien remplie. J’ai presque fini de me dégager un espace dédié , j’ai ressorti un peu de matériel, j’ai choisi un petit projet à réaliser pour remettre le pieds à l’étrier.

Répondre

Selma

Merci! Arg oui : j’y ai passé du temps, et j’ai fini par me rendre compte que je m’étais trompée de format de production, d’où la mauvaise qualité d’image sur You Tube. Je le saurai pour la prochaine fois!

Répondre

Erika

Coucou Selma!!
Super ;)
Pour ma part, j’ai amélioré mes créas, ma com. , mes stands, mon choix d’expo et bien d’autres avancées . Et tout ça, depuis le début de l’année, en suivant tes conseils, en prenant sur moi, en m’écoutant, en m’instruisant encore et encore ( mais j’ai souvent des coups de cafards, des remises en questions et c’est long ^^)
Et je crois que je dois encore progresser pour améliorer encore mes créas et augmenter mes ventes ;) pour cela je continus ma com. , à me documenter, à apprendre, à me former . Mon but de cette année est d’être prête pour mon premier salon à la fin d’année !!

Répondre

Selma

Bravo Erika!
Tu sais, quoi qu’on face, les coups de blues font partie de la route : ce qui fait la différence, c’est la manière dont on se comporte face au doute :-)

Répondre

Plumetis Joli

Bonjour Selma,

Quelle excellente idée, cette vidéo!
Tu as beaucoup progressé sur ce sujet d’ailleurs, par rapport à l’année dernière ;)
Oh je vois tout à fait ce que tu veux nous dire, lorsque tu nous expliques que notre travail n’est pas encore bon. J’ai commencé il y a un peu plus d’un an, et, comment dire… ce que j’ai fait à cette période ne me plaît plus! (Et c’est là qu’on voit les progrès, dans plein de domaines, grâce à l’apprentissage constant, en diversifiant les sources de savoir.)
Aujourd’hui, j’aime ce que je fais, néanmoins, je sais bien que je pourrais faire encore bien mieux, je le sens. Pourtant, je n’y arrive pas encore parfaitement. Ce qui signifie qu’il y a encore beaucoup de travail à fournir! C’est vrai que c’est un long processus, et tant mieux : quel serait l’intérêt de réussir tout, tout de suite? Je n’aurais pas la fierté d’avancer, ni la possibilité de savourer mes petits succès, hé hé.
A noter : j’ai remarqué que le progrès se fait par palliers, je connais des phases plus ou moins longues de rame totale, qui s’éclaircissent tout à coup très rapidement, et hop, une marche de franchie. Un peu comme un escalier.
La vertu number one à mon sens : la persévérance!
Merci, Selma, pour ce bel article,
Adeline.

Répondre

Selma

Merci Adeline!
Et oui, j’ai les vidéos en tête depuis longtemps, mais les circonstances ne m’ont pas permis de m’y remettre avant. En tout cas, j’ai encore bien du pain sur la planche pour produire ce que j’ai en tête mais voilà : il faut traverser la phase d’apprentissage!
J’aime beaucoup ta comparaison avec l’escalier : des fois on n’a pas l’impression d’avancer et hop! Un palier :-)
A bientôt!

Répondre

Florence Court

Pause pendant ma journée de travail de ce mercredi et c’est avec plaisir que je découvre ta vidéo Selma. Encore Merci pour ce partage et cette réflexion fort intéressante.
Pour répondre à tes 2 questions, en ce qui me concerne :
+ : j’ai amélioré mes techniques de travail (produits, outils), je me suis formée, j’ai appris des autres et ça c’est très positif = j’ai pris confiance dans mes créations

– : la comm ! omg, je suis toujours autant déroutée à l’idée de devoir aller avec mon book sous le bras, à la rencontre des autres pour leur vendre mes services, mais j’y travaille. Avoir confiance en moi, réussir à mettre des mots sur mon travail et ce qu’il peut apporter aux autres. D’ici quelques semaines je vais déménager et j’ai déjà en tête de me mettre en contact avec ma futur commune et celles avoisinnantes afin de me faire connaître, leur dire que je suis LA, que je fais CA et que je souhaite le faire découvrir aux AUTRES (expos, cours…)

Merci Selma. Tes questions sont pertinentes et permettent de poser les mots sur les maux :)

Répondre

Selma

Merci Florence :-) Et oui : travailler ses mots, s’obliger à provoquer les rencontres, c’est dur…mais on ne regrette jamais de l’avoir fait! Bonne route!

Répondre

Les envies de Cléo

Bonjour Selma,

Encore un super article et qui tombe pile sur la réflexion que j’ai entamé il y a quelques jours. Cette prise de conscience sur l’évolution de ce que je fais n’est pas venue toute seule (hélas !) mais au travers d’une commande passée par une cliente la semaine dernière.
Elle m’a commandé un album photo, un des tous premiers modèles que j’ai mis en vente dans ma boutique il y a un peu plus d’un an, et que j’envisageais de retirer de la vente sans trop savoir pourquoi jusque là. C’est en réalisant cet album que j’ai compris, cela ne correspond plus du tout à ce que je fais aujourd’hui et à l’orientation que je souhaite donner à mes créations !
Mes albums sont aujourd’hui beaucoup plus finis, aboutis, rien à voir avec les anciens !
J’ai créé cet album, lui ai envoyé (elle était ravie d’ailleurs) mais la prochaine étape est de remplacer tous ces anciens modèles par les nouveaux en cours de réalisation.

La route est encore longue pour que je soit pleinement satisfaite de mon travail mais la marche en avant est enclenchée !

Adeline

Répondre

Selma

C’est bien Adeline, que ce soit une situation concrète qui t’ai permis de t’en rendre compte : au moins maintenant, les choses sont claires!

Répondre

Saranena de Créations Nomades

Salut Selma!
Tu as (encore une fois!) tout à fait raison. Pour moi, c’est ce que le travail artisanal m’a appris, persévérer, faire et refaire une pièce tant que l’on en ai pas content et finir ce que l’on a commencé. C’est tout bête mais je trouve que c’est l’une des choses les plus difficiles à faire. L’endurance est vraiment une qualité précieuse, surtout quand on est à son compte!
J’ai commencé en partant de 0 et j’ai tout appris seule. Je commence à être contente de ce que je fais!
En ce moment, je m’intéresse au monde u net et suis très axée sur la vente et le marketing pour vendre nos créations! Il y a beaucoup à apprendre mais c’est ce qui me plait dans ce job!! Etre en formation et apprendre tous les jours, c’est quelque chose qui me motive!
Merci pour cet article et à bientôt!
Sarah de Créations Nomades

Répondre

Selma

Bonjour Sarah! C’est justement le fait qu’il y a toujours quelque chose à apprendre qui est motivant n’est-ce pas? (quoique ça puisse être paralysant parfois tellement il y a à apprendre!)
Bonne continuation!

Répondre

Véronique

Bonjour Selma,
et tout d’abord merci pour ton blog et pour ce soutien que tu nous apportes dans cette grande aventure.

pour ma part je me suis améliorée dans mes publications diverses sur mon blog ,sur facebook même si je sais qu’il y a encore du boulot.
je me suis améliorée sur mon organisation au quotidien en faisant simplement un planning à la semaine des taches diverses et variées.
je me suis améliorée sur la fabrication de mes pièces par des petites astuces que d’autres sculpteurs,rencontrés au cours d’expo, m’ont donnée.

je dois m’améliorer dans la com, dans l’emballage de mes sculptures, dans la programmation des marchés et événements où je souhaite vendre. je trouve ça très complexe à organiser. où exposer? pourquoi là plutôt que là?
je dois aussi m’améliorer dans la façon dont je gère vie de famille et vie professionnelle .

parfois j’ai des moments de grands doutes et de désespoir quand je vois l’état de mes finances mais je continue à penser que j’ai fait le bon choix en arrêtant mon emploi salarié pour me mettre à mon compte.
Merci.
Véronique

Répondre

Selma

Merci pour ton témoignage Véronique!
La route peut être longue, et pas forcément droite : le salariat peut aussi avoir l’avantage de financer des parties du trajet :-)
A bientôt!

Répondre

malalie

Ah mais que ça me rassure cette vidéo! Parce que je croyais vraiment que j’étais la seule! J’ai passé un an à proposer plein de choses et du coup tout et rien. Je m’aperçois que bien sûr en me posant et en me forçant à faire des collections, je corrige plus facilement mes « défauts », le travail a un meilleur rendu même si je ne suis jamais entièrement satisfaite. Donc, je me force à ne pas me lancer dans une nouveauté tant que je n’ai pas décliné la précédente en plusieurs couleurs: c’est un peu rébarbatif mais je pense que c’est nécessaire. Du coup, même si je laisse le côté commercial pour l’instant, je suis plus à l’aise dans mon travail, plus confiante car je sais que pour la rentrée, lorsque je vais reprendre les démarchages divers pour trouver des points de vente, je vais avoir de la « matière » à proposer :-)

Répondre

Selma

Merci pour ton témoignage Malalie!

Répondre

Hannah Sue

Il me semble qu’effectivement, il me reste du chemin à parcourir entre la créa que j’ai en tête et celle que je produis. Ce n’est pas forcément facile à entendre, surtout quand on y met du coeur :)

Pour autant, j’ai tout de même largement progressé, et j’en suis bien heureuse ! J’ai également progressé niveau blogging, je n’ai guère plus de lecteurs, mais visuellement, on voit beaucoup moins le côté micro blogueuse qui a pris un thème au pif et a tenté de le bidouiller ^^

Il me reste essentiellement à évoluer concernant la vente, réussir à vendre ce que je fais, à donner envie de l’acheter, je suis encore à mes tout débuts en la matière, pour cela il va falloir apprendre à prospecter, à essuyer moult refus pour un bel accord :)

Répondre

Selma

Certes, ce n’est pas facile à entendre, c’est pour ça que je voulais faire cette vidéo : on partage trop peu le côté ingrat du processus créatif!

Répondre

Menyne

Bonjour Selma,
Incroyable ! Ce billet reprend exactement toutes mes interrogations du moment. Je souhaite me lancer dans la création mais je n’ose pas car je m’aperçois que ce que je réalise ne correspond pas entièrement à mes attentes. Il manque ce petit truc en plus . Je sais que cela viendra après de nombreux essais, entraînements … mais souvent j’ai envie de tout laisser tomber en me disant que je n’y arriverai jamais.
Ta vidéo me rassure, me redonne confiance, me redonne l’envie de persévérer !
Pour répondre à tes deux questions :
Je me suis améliorée sur l’aspect technique (couture) et j’ose montrer, dire que j’ai fait ceci ou cela.
Il me reste énormément de progrès à réaliser mais les principaux concernent la confiance en soi . Oser se lancer …

Répondre

Selma

Et oser se lancer, ce n’est que le début :-)
Vois loin!

Répondre

Caroline

Je me suis améliorée sur la cohérence des mes collections avant je partais un peu dans tous les sens faisait tout les motifs sous résines qui me plaisait et à la fin il y avait trop choses pour le client ce n’était pas clair….maintenant je sélectionne qq thèmes et je m’y tiens quitte à faire des mini collections pour pouvoir renouveler plus souvent. Maintenant comme je suis en manque de créations (presque 3 ans de pause) j’ai de nouvelles idées que j’ai très envie de développer et d’intégrer dans mon offre et là il va falloir que prenne du recul pour pas pondre des trucs et les mettre tout de suite en boutique, que je garde cette cohérence même si les produits seront différents….

Répondre

Selma

Oh oui, merci de souligner l’importance de prendre du recul! Bonne continuation caroline!

Répondre

tardioli

bonjour et merci selma pour tous ses articles que je lis et relis régulièrement,mais sans commentaire.il y a quelque temps je n’aurais même pas oser écrire une phrase , et je tante le coup.
oui je me suis améliorer dans la description des fiches techniques de mes créas,les photos aussi etc..
mais il y a franchement encore du travail,je suis passée par la case découragement aussi.
je n’est pas de blog, j’aimerais ,mais je ne sais comment faire alors je recherche. pour quelqu’un qui n’avais rien a dire.
merci selma.

Répondre

Selma

Tout le monde a quelque chose à dire :-)
Personnellement, j’ai besoin d’écrire pour que les pensées prennent forme :-)

Répondre

Anne

Bonjour Selma,
Je suis tout à fait d’accord avec toi, 100 fois il faut remettre son ouvrage sur le métier et apprendre, s’améliorer et recommencer si nécessaire, c’est là que la patience et la persévérance s’appliquent!
Sur 4 ans de création de bijoux je me suis améliorée dans le détail, la finesse du travail, la rapidité d’exécution (toute relative) j’ai également progressé sur le choix des marchés et expos : seulement des marchés de créateurs ou artisanaux. C’est gratifiant, le contact avec les gens leur regard sur ce que je fait, leurs commentaires même si c’est dur parfois j’encourage les autres créatrices à tenter le coup et à persévérer je récolte seulement maintenant le fruit de ma présence sur ces divers marchés.
Pour la création je ne vais pas m’arrêter à ce que je fais actuellement et j’ai en projet un stage de formation mais pas avant l’automne et selon les disponibilités du formateur.
Alors les progrès à faire : la communication sur internet ….. blog ???? où site personnel ? Là quoique j’ai déjà fait des stages à la chambre de Métiers, je devrais prendre le temps de recommencer !! et ensuite d’appliquer tout de suite.
Pour tout le reste : je n’ai pas fini de m’améliorer !!!

Répondre

Selma

Bonjour Anne! Merci pour ce partage, et bonne progression!

Répondre

Skyforged

J’ai deux activité qui sont la création de bijoux et le blogging créatif.

Pour ce qui est de la création de bijoux, j’ai progressé sur mon packaging et mes finitions. Néanmoins, j’ai encore du travail à accomplir sur ce dernier point afin qu’il soit réellement à la hauteur de mes attentes. Je dois aussi travailler à plus de cohérence dans l’ensemble de mes créations.
Niveau blogging, j’ai progressé en ce qui concerne la qualité du contenu et la régularité des publication, mais aujourd’hui, je stagne parce que j’ai passé un an à faire cavalier seul. Je suis en train de mettre en place des partenariats, ce qui me demande beaucoup d’effort car il me faut vaincre réserve, manque de confiance en moi et peur du rejet.

Répondre

Selma

Bonjour! Pourquoi tu sépares les 2? Ton blog est une activité rémunératrice à part entière? Ou c’est un moyen de communication au service de ton activité de bijoux?

Répondre

isabelle

Bonjour Selma , merci pour cette video , c’est très sympa on a l’impression de discuter !
Depuis que je suis tes articles j’apprends plein de choses cela me conforte dans mes choix et me fait avancer .
Il faut que je progresse dans la « com » je pense , j’espère que c’est cela qui me fera progresser dans mon activité.
Sinon encore merci !!!

Répondre

Anne Sophie de Bulles de Granite

Tout juste inscrite à la newsletter, et voilà que je reçois dans ma boite mail ce matin cette vidéo. Et ce que tu y dis correspond tellement à ce que je vie en ce moment! En lisant tous les autres commentaires, je suis contente que d’autres personnes sont dans ce cas, on se sent moins seul.
Mon projet de création et de vente d’objet de décoration et de tous les jours en pierre est tout juste en phase de lancement et c’est vrai que, un jour sur deux, j’ai envie de tout laisser tomber ….
Pour ma part ce que j’ai à améliorer…. et bien beaucoup de choses….:
– enfin mettre en ligne mon site et y ajouter un blog : mais le site ne me plait pas encore, et c’est tellement de travail!
– améliorer mon stand lors de marchés
– me diversifier dans mes créations tout en restant dans mon monde et mon style, élargir ma cible, mais sans vouloir avoir le monde entier en cible (!!!!difficile!!!!)
– arriver plus facilement à mettre un prix sur mes créations(aie aie aie)
– trouver un moyen pour toucher plus de gens, pas uniquement mon entourage
– Arriver à vendre mes objets sans avoir un peu honte surtout auprès d’amis (avoir l’impression de devoir leur dire  » c’est gentil de vouloir me faire plaisir en achetetant mes produits, mais ne te sens pas obligé ».)
– ne plus stresser
– ne plus avoir envie d’arreter tous les deux jours!!!
La liste est longue donc.

Un dernier point est très juste dans ce que tu dis… mes créations ne me plaisent pas toujours … et je mets vraiment juste en vente ceux qui me plaisent vraiment! Mais après avoir vu ta vidéo je suis sur d’une chose au moins!
C EST NORMAL!
Merci et au plaisir de lire d’autres articles ( et de trouver le temps de lire tous les anciens articles!)

Anne-Sophie pour Bulles de Granite

Répondre

marie

Bonjour Selma,
merci pour cette vidéo
je me suis améliorée depuis mes débuts : je me suis améliorée en couture, sur mes finitions. je suis plus patience. Du coup, je prends mon temps pour faire mes créas (et tant pis, si je n’en fais pas 15 par jour lol)
une amie m’a aidé à créer mon blog. Depuis, je me défie de publier au moins 1 article par semaine.
Je teste toutes mes idées en couture (tant mieux si ça fonctionne et tant pis si ça ne fonctionne pas tout de suite, je persévère que ça fonctionne un jour)
Je dois améliorer ma communication (la création de mon blog y contribue) et mettre tout en oeuvre pour que mes projets prennent forme dans l’année.
Bon courage à toutes,
Marie

Répondre

Manon Smahi Cuzin

Bonjour et merci Selma pour cette chouette vidéo, qui tout simplement, rassure ! Pour ma part, je suis en train de sortir de cette phase de découragement et je travaille sur de nouvelles créations. En effet, depuis mes débuts, je vois clairement que je me suis améliorée au niveau de mes techniques, de la qualité de mes créations, de leur esthétisme et sur ma com. Mais c’est un effort qui est sans fin, de tous les jours et au final, un excellent moteur. Lorsque l’on regarde en arrière et que l’on voit le chemin accompli, les améliorations que l’on a apporté à son activité, il n’y a pas de raison pour que cela cesse, il faut garder la foi en ce que l’on fait et ne pas perdre de vue le pourquoi…
Au plaisir de te lire de nouveau !
Creativement, Manon.

Répondre

Evelyne

Bonjour les créatives,
Merci Selma d’aborder ce sujet et d’y avoir travailler si fort!
Persévérance vous dites?
Vous savez tous, que dans le domaine de l’illustration plus souvent qu’autre chose ce n’est pas nous qui faisons le plus d’argent.
J’ai rejetée ce métier après 20 ans minimum de travail acharné parce que toujours sans le sous.
Après une formation de 10 mois, je suis devenue peintre en bâtiment à 46 ans.
Après 5 ans, dans un milieu qui n’est pas le mien, j’ai un accident au travail.
Un peu avant, j’ai fait la rencontre d’un homme merveilleux qui m’a montré comment voir les choses positivement.
Je suis donc revenue à ce que je connait le mieux, mais je devais apprendre à travailler autrement qu’avec mes pinceaux.
Ce n’est pas vrai qu’il suffit de remonter sur sa bécane (parce que t’en à déjà fait) pour rouler comme avant.
J’étais rouillée et me rendais bien compte que ce que je réussissait à faire était bien ordinaire.
D’autant plus qu’il me fallait changer mes outils de travail et me tourner vers la nouvelle technologie si je voulais cette fois-ci rentabiliser mes créations.
Je vous passe bien des détails mais après un certain recul je peux vous dire que le chemin parcouru est étonnant.
J’ai apprivoisée la grosse bête plus facilement en développant parallèlement une nouvelle passion qu’est la caricature.
Beaucoup, beaucoup d’heure de travail et du plaisirs retrouvé.
Je suis à un « click » d’ouvrir ma boutique en ligne et rentabiliser le travail que je fais maintenant avec ma tablette numérique.
Maintenant il me faut trouver des techniques qui me permettront d’aller plus rapidement mais avec le même résultat.
Trouver aussi le financement pour l’achat d’une imprimante pour qu’il me reste des profits.
Une fois la boutique en ligne, je devrai me réajuster au résultat des ventes.

Ne jamais se décourager même si tout semble aller de travers.
À suivre…

Répondre

ghislaine

Bonjour,
Pour la première fois je viens participer….
Pour moi, ce que j’ai amélioré, c’est mon travail, mes découpes sur bois.
Maintenant ce que je souhaite améliorer, c’est la façon de me faire connaitre, je pense que j’ai pas mal à apprendre sur cela!!

Répondre

Loïs

Quelque part, je trouve que ça rejoint mon article : http://lesbijouxdelois.blogspot.fr/2014/05/je-ne-suis-pas-ce-que-je-vends.html
Mais tu as vraiment raison, c’est très important de faire le point et de voir où on a réussi !!
Pour ma part, en un an, j’ai progressé sur mon blog (incroyablement, et ça se ressent dans les retours), sur mon site (photos, textes), j’ai fait des formations qui m’ont beaucoup appris, et j’ai persévéré !
Par contre, il faut que je continue à me faire connaître, en mettant en place tous les moyens que je sais, mais pour lesquels il faut du temps ;)
Rome ne s’est pas construite en un jour, mon entreprise non plus, alors je me dis que j’ai de beaux jours devant moi !
En attendant, longue vie à ton blog \o/ j’aime trop te lire (et t’entendre, quelle douce voix !)
A bientôt Selma :)

Répondre

sylvie

bravo Selma pour la vidéo, je suis impressionnée
On apprend toujours beaucoup de choses en venant ici
cela va faire six ans que j’ai mon blog
et il suffit de voir le début (je n’ose même pas regarder) pour voir la progression !
six ans ce n’est pas rien quand on y pense,
aujourd’hui j’ai 787 abonnés et ce sont eux qui m’ont fait progresser surtout dans le partage !
mon blog c’est comme mon entreprise, je suis maman au foyer et je me donne des objectifs avec ce blog ! c’est tout bête mais nous avons besoin d’un peu de valorisation nous les mamans aux foyer….
je ne suis pas encore entrepreneuse car j’ai du mal à franchir le cap, je ne veux pas que le plaisir et loisir devienne contraintes et stress !
une chose est certaine avec le temps on s’améliore et les autres nous aident à nous améliorer,
merci et bonne journée

Répondre

Célia pour Ma Bonne Etoile

Bonjour Selma,
Merci pour ta vidéo (et le travaille que tu as fourni) ! Encore une fois un sujet qui tombe à point pour me rebooster ! En effet il s’en passe du temps entre le moment où on veut faire quelque chose et le moment où ça ressemble à ce que l’on espère !!!
Pile dans cette période de doutes depuis une quinzaine de jours parce que je me demande comment faire augmenter ma notoriété et mes ventes qui ne décollent pas malgré les compliments sur mes créations, j’ai fait un bilan de ma première année (presque un an ) en tant qu’auto entrepreneuse.
Résultat :
– J’ai amélioré et continue d’améliorer mes créations notamment par le choix de matériaux plus qualitatifs qui donnent un meilleur rendu
– Je travaille beaucoup sur la communication (blog en place mais à peaufiner bien évidemment !, page facebook…) pour l’améliorer, surtout en ce moment, c’est mon obsession!
– Je vais améliorer mes choix de marchés et autres événements car je me suis rendue compte qu’il ne suffisait pas de faire tous les marchés possibles pour être connue, il faut choisir ceux sur lesquels vos clients cibles sont susceptible de venir ! (Et ça c’est grâce à ton blog et tes articles )
– Reste à améliorer en priorité (car malgré tout de nombreuses choses doivent encore être améliorées, mais chaque chose en son temps…) : savoir parler de soi, de ses créations, les mettre en valeur et surtout oser en parler, car mon problème majeur est que j’ai un « autre » métier à plein temps et dès que je parle de mon activité de créatrice je me sens obligée de dire que ce n’est pas mon activité principale !!! Je me freine dans mes démarches ! Mais maintenant que j’en suis consciente, je vais faire au mieux pour m’améliorer (peut-être un sujet à aborder dans ton blog, la double activité ! ;-) )
A très bientôt et encore merci pour tes précieux conseils

Répondre

Beatrice

Merciiiii Selma, je suis pile poile dans cette phase, je me posais justement la question fallait il arrêter, et si j’avais simplement rêvé lol. Ta vidéo me montre que je dois encore travailler plus dur que jamais et que je verrai un jour le bout du tunnel. Merciiiii

Répondre

Bozena

Merci, Selma, pour la vidéo et pour le bêtisier: ça rassure :)
En dehors de l’amélioration constante du savoir faire: forcément plus on coud, mieux on coud ( pardon pour cette lapalissade ;)), je me féliciterais surtout pour avoir osé sortir du cercle d’amis vers le vaste monde peuplé d’inconnus. Lancement du blog, inscription sur Facebook ET dans votre groupe, un ( seul ) marché, c’est déjà pas mal de changements en quelques mois.
Mais, je ne vois pas encore comment faire pour m’inscrire à d’autres marchés ( j’avais été sollicité pour le premier ) ni comment ouvrir ma boutique, même sur Etsy, sans apparaître trop peu professionnelle, sans me tromper de cible, de prix etc.
Pas très sûre de moi, j’ai donc moi aussi, des problèmes de com. Promouvoir quelqu’un d’autre est si simple, se promouvoir soi-même c’est vraiment une autre paire de manches :/

Répondre

Isabelle

Merci Selma pour cette vidéo.
Tu me fais démarrer cette journée de congé (ensoleillée) de la meilleure façon qui soit. Mes ailes encore endormies il y a quelques instants, sont occupée à se déployer naturellement. Je sens que la journée va être bonne!
Belle journée à toi, à toutes les créatives et merci pour ton travail inspirant.
Isabelle

Répondre

adeline pour Lilaxel

J’aime beaucoup l’idée de la vidéo :-)
Pour ma part, je me suis beaucoup améliorée sur la présentation de mon travail : les photos sont beaucoup plus jolies quel celles que je prenais au début, mon site/blog est plus travaillé, j’ai enfin une boutique en ligne…
Maintenant, le gros point qu’il me reste à travailler, c’est apprendre à me vendre. Et là, c’est compliqué pour moi, je ne sais pas faire, ce n’est pas dans ma nature. Donc, j’y travaille, je prend sur moi, j’ai fait appel à une graphiste pour m’aider à finaliser un catalogue et un communiqué de presse pro et propres, pour avoir confiance lorsque je me lance enfin dans le démarchage :-)
Un blog comme le tien, avec la qualité des articles que tu nous proposes Selma, ça m’aide à tous les coups ;-)
Bon we à toi!

Répondre

Emilie

Merci pour cette vidéo Selma !

Ca m’a rappelé des souvenirs, quand j’ai commencé mes bijoux en 2008… ça fait 6 ans déjà, que le temps passe vite.
Mais quand j’y repense, j’ai presque honte de ce que j’ai pu vendre à mes débuts ! Et mes photos sur dawanda à cette époque… des horreurs sans nom !

Pendant ces 6 ans il y a une vraie évolution dans mon travail, qui a sûrement suivi mon âge aussi, car on ne pense pas de la même manière à 19 qu’à 25, mon expatriation au Japon a aussi marqué un tournant dans ce que j’ai fait. Et puis à force de fabriquer des bijoux tous les jours, pendant presque 365 jours par an, de penser et d’imaginer de nouveaux modèles pendant 6 ans, il y a un certain coup de main qui vient.
Nul doute que je suis beaucoup plus habile maintenant qu’en 2008.

Je pense avoir franchi la fameuse étape, j’ai franchi un cap en démarrant une nouvelle marque de bijoux en argent (pas encore mise en ligne, je travaille en fond, et ça prend du temps mais… je prends mon temps :-) ).
Un travail plus fini, plus minutieux, plus précieux, qui n’a rien à voir avec ce que je faisais avant.

Et pourtant… comme tu le dis dans ta vidéo Selma, j’ai moi aussi failli arrêter mon aventure créative là. Divorce, remise en question de mon avenir, perte de motivation… et puis je ne sais pas… il y a quelque chose en moi qui a voulu renaître, je me suis accrochée, et cette nouvelle marque de bijoux s’est imposée avec d’autres projets. Le style, le travail, tout s’est mis en place naturellement comme si c’était une évidence. Quelque chose qui avait somnolé pendant des années, qui avait pris son temps, qui s’était nourrit de ces 6 années de travail pas forcément à la hauteur, pour donner vie à quelque chose qui en vaut la peine.

Je pense que ce n’est que le début, que je vais encore m’améliorer, que ça sera toujours en évolution, mais j’ai trouvé ma ligne conductrice.

C’est une étape difficile à franchir, beaucoup de doutes, on se dit que ce qu’on a fait avant c’était pas franchement top, l’égo en prend un coup… mais L’Après, c’est fantastique. Un renouveau.

Il faut s’accrocher :)

Répondre

mylene

bonjour, tellement vrai , et tellement indispensable de l’entendre
je me suis améliorée sur la qualité de mes dessins , il sont plus spontanés ,plus…moi .je me suis améliorée sur la capacité à lâcher prise et laisser l’idée se construire . comment j’ai fait ? je crois que j’ai enfin intégré le doute comme une base de créativité et que je profite de mon historique ( si si) capacité de travail … pour m’autoriser a changer de rythme … difficile à expliquer !
ce que je dois encore améliorer : tout , un peu , chaque jour , sans relâche , en premier lieu mes photos , qui sont moches et que ne montrent pas assez la qualité de mon travail , mais je pense souvent ( clin d’oeil , amical si j’ose , à Selma) à respirer …un pas après l’autre

Répondre

elodie

coucou selma

moi j’ai commencé ‘et decouvert la couture en decembre 2012 lors de mon dernier mois de grossesse
je suis une autodidacte mais je me suis amelioré sur la forme et le rendu des sac et des doudous que je coud
et je compte prendre des cours de couture a partir de septembre pour donner a mon travail des finition presque professionnelles
en tout cas merci pour ce blog qui est une grande bouffée d’oxygene
bien cordialement
elodie

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: