Vendre sur A Little Market

by Selma · 81 comments

avis-a-little-market

Après mon avis sur Etsy la semaine dernière, on quitte la plate-forme US et on se penche sur celle où tout est en français à part le titre : place à A Little Market!

A Little Market est une place de marché française, dédiée au fait-main et aux artistes. Créée en 2007 par Nicolas D, Nicolas C et Loïc. Aujourd’hui, la plate-forme compte 97.000 vendeurs et 4.5 millions de visites par mois : une très forte croissance, donc, si on compare les chiffres avec ceux de l’année dernière.

Place maintenant aux avantages et aux inconvénients d’A Little Market :

Les avantages

D’une manière générale, ouvrir une boutique sur une plate-forme de vente permet de mettre son travail en vente sans toucher à du code + d’avoir un panier virtuel en état de marche. Mais ce n’est pas tout!

Un grand merci à Pauline de la fine équipe pour m’avoir aidée à connaître les aides apportées par ALM!

Avantage n°1 : être épaulée pour organiser des évènements

  • Tu peux organiser un événement si tu es vendeur : un onglet spécial y est consacré sur le site. Tu y retrouveras aussi les autres événements, région par région : ateliers, boutiques de créateurs, conférences, expos-ventes, marchés, salons.
  • Il y a ensuite plusieurs niveaux d’aide :

* bourse pour t’aider à financer ton projet : le montant dépend du nombre de créateurs ALM exposants, du nombre de visiteurs attendus, et de la qualité du projet (le budget étant limité :-)

* envoi de flyers et affiches ALM pour promouvoir l’initiative,

* et dans tous les cas, si le support de communication (affiche) contient le logo ALM, il est intégré à l’espace événements. En parallèle, les organisateurs peuvent communiquer sur le forum et  la page Facebook.

Avantage n° 2 : être accompagnée pour ouvrir une boutique locale

  • Comment ça marche? Cela dépend des boutiques, mais en général cela marche sur le même principe qu’un dépôt vente. C’est un créateur qui gère la boutique et prend en dépôt des créations, soit en échange d’un pourcentage des ventes, soit avec un loyer mensuel.
  • Et pour les boutiques éphémères? C’est possible aussi : il n’y a pas de règle figée pour aider les créateurs à organiser des événements. Que ce soit des portes ouvertes d’ateliers, des boutiques éphémères ou non, des marchés…tant que le but est de mettre en avant l’artisanat et les savoir-faire, la demande de tout vendeur sur A Little Market est recevable.
  • ALM fournit des supports de communication (flyers, affiches, etc.) et accorde une bourse à certains créateurs, pour les aider à se lancer . En échange ALM demande de promouvoir le site dans la boutique.
  • ALM aide également l’organisateur à recruter les créateurs qui exposeront dans la boutique. Lorsqu’une boutique est créée, il faut la remplir avec des créations. ALM communique alors les conditions pour exposer dans la boutique aux créateurs des groupes régionaux ALM et permettre à la boutique de se « remplir ».

Avantage n° 3 : organiser une Journée du Fait-Main

  • Le savais-tu? C’est ALM qui a lancé les Journées du Fait-Main. En 2013, c’était plus de 100 événements auxquels ont participé 5000 créateurs.
  • ALM fournit une affiche et un flyer designés par leur graphiste pour que la communication soit harmonisée au niveau national. L’impression des supports est sponsorisée par ALM sur le même principe que les bourses (montant évalué en fonction du nombre de participants, public attendu, etc.).
  • Enfin, ALM communique sur les Journées du Fait-Main auprès de la presse nationale et régionale. Les événements prévus sont mis avant sur le site (page d’accueil) et sur les réseaux sociaux (page Facebook ALM, page Journées du Fait-Main).

Avantage n° 4 : participer à un salon

  • ALM a des partenariats avec des salons comme T mode/court circuit à Paris, mais également la Foire de Paris, le salon Créations et Savoir Faire.
  • Ces partenariats permettent aux créateurs ALM et vendeurs ALMe de bénéficier de tarifs préférentiels sur ces salons s’ils viennent exposer sur le stand ALM. Les vendeurs ont aussi la possibilité de ne pas exposer pendant l’intégralité du salon si cela n’est pas envisageable financièrement.
  • ALM met alors en place des plannings entre les différents créateurs souhaitant exposer : cette organisation leur permet de participer à des événements auxquels ils n’auraient pas forcément l’occasion de prendre part seuls.

Avantage n° 5 : Se former au business et au marketing créatif

  • Pour la 1ère fois en 2013, A Little Market a mis en place un partenariat avec la chaire entrepreneuriat de l’ESCP pour proposer des formations en business et marketing à ses créateurs.
  • 3 heures de cours le mardi soir pendant 7 semaines + des événements networking, 60 personnes sélectionnées, le programme commençait en avril et coûtait seulement 300 euros.

Place maintenant aux inconvénients

  • Tout d’abord, je tiens à dire qu’A Little Market s’est énormément amélioré en un an et demi, mais il y a encore des points problématiques, notamment concernant  l’ergonomie des boutiques et des fiches-produits.
  • L’ergonomie d’une boutique est importante car tu n’es pas présente pour vendre : le client est donc seul face à l’écran, et c’est l’ergonomie qui va lui faciliter ou lui compliquer la tache pour trouver ce dont il a besoin et payer.

Inconvénient n°1 : l’ergonomie de la boutique

  • Honnêtement, j’aurais énormément de choses à dire. Et si je suis ravie que la plate-forme ait tenu compte de mon article de l’année dernière pour s’améliorer, je ne voudrais pas non plus refaire intégralement et gratuitement leur ergonomie :-D
  • Je ne vais donc souligner qu’1 point problématique : les 6 onglets. Quand on arrive dans une boutique, en plus de la pile de liens à gauche et de l’autre pile de liens en haut de l’écran, il y a 6 onglets sous la bannière : Boutique, profil, envie cadeaux, créateurs favoris, créations mises de côté, collections…c’est trop, surtout qu’en général, ils sont vides.  En tant qu’acheteur, ça pose problème, car cliquer plusieurs fois pour un résultat nul entraîne de la déception + de la frustration. Le client ne trouve pas l’info qu’il cherche, ça nuit à l’image du vendeur : toi!

Inconvénient n°2 : l’ergonomie des fiches produits

  • On peut montrer 4 images pour chaque création, et il y a 6 suggestions dans la colonne de droite. Visuellement, c’est très réussi et très incitant pour le client. Honnêtement…ça semble un peu inspiré de la disposition dans les boutiques Etsy, non?
  • Mais il reste plusieurs problèmes à régler…et pour la même raison que précédemment, je ne vais rentrer ici dans le détail que sur 1 point ;-)
  • Il y a un problème avec les couleurs des boutons :  le bouton « ajouter au panier » est violet. C’est aussi le cas des boutons « mettre de côté » et « mettre en favori ». Pire, c’est aussi la couleur du prix, de la disponibilité, de la livraison gratuite, de satisfait ou remboursé…C’est aussi la même couleur que le lien vers l’accueil d’ALM. Le violet est parfois cliquable, parfois non. Il y a aussi d’autres liens cliquables, mais bleus. Le résultat n’est ni intuitif, ni fluide : c’est mauvais pour le commerce :-)

Inconvénient n° 3 : la messagerie

  • L’interface des messages est assez complexe à gérer : les messages s’empilent chronologiquement, par ordre d’arrivée, c’est le bazar :-D.
  • A titre de comparaison, les conversations sur Etsy fonctionnent comme sur GMail : les échanges avec une personne intègrent directement des fils de conversations.
  • Donc si tu es en conversation avec 10 clients, tu as une conversation par client : tout l’historique des messages est dedans. Sur ALM au contraire, les 50 messages que tu reçois de ces 10 clients sont archivés du plus récent au plus ancien, indépendamment du destinataire : avec 500 entrées dans ta boîte mail, c’est plus difficile de s’y retrouver!

D’un point de vue plus global

  • J’ai senti une réelle volonté d’améliorer l’image globale du site et du fait-main, de mettre en avant les savoir-faire et les artisans, de faire la chasse aux revendeurs. Je trouve les actions mises en place pour les créateurs vraiment sympas.
  • En un an et demi, le site a beaucoup changé, il y a un réel effort pour mettre en avant le beau travail sur la page d’accueil. On voit beaucoup plus de belles choses, des démarches créatives originales. Les boutiques qui piquent les yeux se voient moins…mais on les voit quand même pas mal. Or la perception que le client a de ton travail dépend de l’environnement dans lequel tu vends. Traduction : si les autres ont des images moches et des prix bas, ta boutique hérite de cette image-là – c’est plus difficile de vendre ton travail pour ce qu’il est, du haut de gamme.
  • Donc je trouve la démarche de la plate-forme vraiment prometteuse et dynamique, mais l’ergonomie des boutiques et des fiches-produits ne sont pas encore à la hauteur d’un projet créatif professionnel.

Les nouveaux créneaux de conseils arrivent dès demain pour celles qui sont sur liste d’atttente, lundi pour l’ensemble des inscrites : je n’aurai que 5 places pour septembre/octobre, il y aura aussi une nouvelle formule : donc si tu es intéressée, surveille ta boîte mail!

As-tu déjà organisé une vente, une boutique, une Journée du Fait Main avec l’aide d’ALM?

En as-tu le projet?

Expériences + questions sont toujours les bienvenues dans les commentaires!

 

Pour recevoir la suite par mail :

et c’est GRATUIT!

{ 81 comments… read them below or add one }

Erika

Coucou Selma,
Merci pour ces « décorticages » de site de vente ;)
Je suis sur pas mal d’entre elles en tant que vendeuse !
J’ai commencé par Alm, il y a + de 2 ans. C’est une plateforme assez facile à utiliser en tant que vendeuse, j’étais assez contente de cette plateforme au début, des visites, des ventes… Mais depuis le début d’année, c’est en chute libre, nous sommes noyés (entre revendeurs, boutiques vides…) et mauvaise ambiance sur le forum. Je continue sur cette plateforme car c’est un moyen d’être vu, mais je suis moins active qu’au début (niveau forum…).
Je suis aussi organisatrice pour les journées du fait main et je pense que se sera mon dernier partenariat avec Alm pour ces journées !
Mais au delà de tout cela, c’est une belle plateforme (un peu compliqué pour les acheteurs non initiés ) ;)
Belle journée, Selma !

Répondre

Selma

Merci pour ton témoignage Erika! ça me rappelle que l’année dernière déjà, on m’avait parlé de mauvaise ambiance sur le forum, c’est dommage! Bonne organisation des prochaines journées du fait-main alors!

Répondre

Saranena de Créations Nomades

Salut Selma et merci pour cet article!

Je ne savais vraiment pas que tous ces événements pouvaient être organisés et qu’ALM était aussi impliqué que cela (une bourse, des affiches, de la promotions… c’est vraiment pas mal!) Personnellement, j’ai tellement de boulot avec mes boutiques et la construction de mon blog que je n’aurais pas le temps d’organiser de tels événements mais je trouve que ce sont de belles initiatives!!

En ce qui concerne les avantages et les inconvénients, je te rejoins tout à fait dans l’ergonomie. Je ne la trouve vraiment pas assez fluide et parfois un peu brouillon, ce qui peut décourager ou frustrer nos clients.
Enfin, je trouve que le nouveau système de messagerie n’est pas super et surtout, depuis qu’ils ont changé le système de classement des ventes, je ne m’y retrouve plus!! C’est bien trop compliqué! Les ventes sont maintenant classées en : -terminées, – en cours, – à évaluer, etc, etc…

De plus, depuis ce changement, j’ai l’impression que les clients ne savent plus comment faire pour nous évaluer. Dorénavant, je reçois souvent des messages pour me dire qu’ils ont reçu et apprécié le produit mais ils ne me laissent plus de commentaires :-( Ce doit donc être moins intuitif. Je trouve que c’est vraiment dommage.

Il y aurait encore des choses à dire mais je veux surtout rester sur une note positive. Je trouve qu’ALM est quand même une bonne plateforme et que l’épique fait du bon boulot. Ce n’est pas toujours facile surtout quand on voit les chiffres (wow, presque 100 000 boutiques!). Ils font un super boulot niveau référencement et j’ai toujours trouvé l’équipe sympa, agréable et réactive.
C’est une très bonne visibilité et un excellent moyen de commencer à vendre sur le net!

Sarah de Créations Nomades

Répondre

Selma

Merci d’avoir expliqué tout ça Sarah! As-tu indiqué à tes clients comment ils peuvent faire pour t’évaluer? C’est vraiment dommage effectivement qu’ils soient satisfaits et que ça ne ne voit pas :-)
On est d’accord sur le côté compliqué/brouillon, c’est gênant pour tout le monde :-)

Répondre

Saranena de Créations Nomades

Oui, c’est un peu dommage. Oui, je leur explique rapidement (je les envois dans la rubrique correspondante) mais peut-être pas assez. En fait, je leur écris un mot à la main alors pour le moment alors je ne me vois pas partir dans des explications trop longues.
Je suis en train de me dire que je pourrais peut-être glisser un petit mot imprimé pour leur expliquer tout cela mais je demande si ce n’est pas trop insistant. Je vais y réfléchir!
Merci pour ta réponse et tes remarques qui me font avancer!

Répondre

Marid'Oh!

Merci Selma pour ces informations, je découvre l’aide pour les boutique réelles, les salons etc

Pour moi ALM reste une bonne plateforme (je n’en ai pas testée d’autres…) mais on est un peu « noyé » dans la masse…

Répondre

Selma

Ah oui, ça c’est sûr qu’on ne peut pas compter dessus pour se faire connaître…ni sur aucune plate-forme d’ailleurs!

Répondre

Faraboule

Moi je ne dirais qu’une seule chose : fuyez a little market au plus vite…
Depuis leurs reportages à la tv à l’automne dernier, de nombreux vendeurs se sont inscrits sur le site et proposent des objets mal faits et peu chers. Ce qui était mis en avant dans ces reportages, c’est que c’est « pour arrondir ses fins de mois » ou « c’est pour les amateurs » (répété 3 x au cours d’une émission). Ce qui baisse la qualité générale du site. Si je fais une recherche sur le site je trouve difficilement de jolies choses.
Et je ne parle même pas du forum qui ressemble trop à un café du commerce et est loin d’être aussi constructif que les teams d’Etsy.

En ce qui concerne les événements parrainés par alm, heu en fait faut pas trop compter sur eux pour nous faire de la pub. C’est avant tout les organisateurs et créateurs qui doivent faire leur propre pub. Et l’affiche…. qui approche le néant absolu en matière de graphisme. On se croirait çà une réunion thé chez mamie.

Depuis leur nouvel algorithme qui comptabilise les visites sur les boutiques, le nombre de visiteurs est quasi nul, en plus on n’a pas de détails dans les statistiques comme sur Etsy (encore une comparaison mais ils font mieux leur boulot, surtout qu’on peut relier sa boutique etsy à google analytics). Des connaissances qui avaient l’habitude de bien vendre ont vu leurs ventes chuter, suite à ces changements d’algorithmes.

L’ergonomie du site est totalement à revoir. Trop de liens partout, on s’y perd. il faudrait que tous les onglets « envie cadeaux », etc, soient visibles depuis la page de profil seulement. Et l’espace privé est assez confus. Je suis obligée de cliquer partout avant d’arriver à trouver ce que je cherchais.

Bref pour moi alm ça reste une vitrine. Désolée de casser le site mais je ne suis pas la seule à le penser.

Répondre

Selma

Bonjour Fanny, non non, tu ne casses pas le site! Il a des qualités, mais on est bien d’accord sur ses inconvénients :)
Pour l’implication effective dans les évènements parrainés par la plate-forme, tu as sûrement plus d’expérience que moi qui n’ai pas vu cette fameuse affiche!
Je ne sais pas si le côté « amateur » et « pour arrondir ses fins de mois » est voulu par la plate-forme, mais visuellement c’est ce qui ressort quand on s’y promène pour l’instant.

Répondre

Faraboule

Pour l’affiche, tu la verras un peu partout sur le net vu que les JDFM sont bientôt. Pour te donner une idée, c’est toujours la même depuis des années, avec du rose un peu partout. Je suis d’accord avec le fait qu’il faut une affiche commune à tous les événements, mais ce choix de couleurs… bof bof ! Ca ne s’accordent pas forcément avec tout type de créations, et renforce ce côté « amateur » justement.

Et pour les passages tv, les journalistes insistaient bien sur ce côté amateur aussi, et je n’ai pas vu de message de la part d’ALM qui le contredisaient (plus il y aura de gens inscrits plus ils feront rentrer l’argent). D’ailleurs dans un des reportages, ils faisaient la comparaison avec Etsy en diant en gros : ALM = amateur, Etsy = professionnel ! Je crois que ça veut tout dire…

Répondre

Marie

Coucou Selma,
je suis sur ALM depuis très longtemps. C’est grâce à eux que je me suis lancée dans la vente de mes créas. C’était vraiment facile d’ouvrir sa boutique, on était bien soutenu. J’ai beaucoup donné à ALM : forum, création d’une famille des couturières, modo de la page facebook Midi-Pyrénées d’ALM, collection, défis… et jamais rien en retours : jamais sur les guides, sur la newsletter,… Noyée dans la masse, beaucoup donné, rien reçu…..Donc, à présent, j’ai pris du recul avec cette plate-forme. En plus, je travaille beaucoup sur commande et sur ALM, ce n’est pas facile du tout, voire impossible de commander sur mesure. Leur système de customisation n’est pas pratique du tout.

Répondre

Selma

Je comprends! Merci d’avoir partagé ton expérience!

Répondre

Fanny Rubambelle

Bonjour Selma!

Je trouve la partie de l’article « bourses, aides etc » assez utopique mais c’est normal que Pauline t’ait vendu le site dans le bon sens :)

Par mon expérience personnelle j’ai été très déçue par ALM, je pense qu’ils devraient songer très sérieusement à faire une sélection à l’entrée des boutiques car c’est bien beau tout ça mais certaines boutiques font peur à voir… Et il y en a beaucoup dans ce cas là!

Pour un ensemble de raisons j’ai décidé de fuir les plateformes de vente et ouvrir ma propre boutique via Tictail et je ne regrette pas! Bien entendu je fais moi même ma promotion (Mais c’est également ce que l’on fait pour toutes les plateformes!) et je n’ai jamais aussi bien vendu ! :)

Merci pour tes articles, à bientôt!

Répondre

Selma

Oui :-))
J’ai cru comprendre qu’il y avait volonté de sélectionner les boutiques à l’avenir ou en tout cas de supprimer les revendeurs, mais je ne sais pas si c’est encore le cas :-)
Bravo en tout cas pour ta boutique perso! Et pour les ventes qui suivent!!!
A bientôt :-)

Répondre

christine

je dis comme Faraboule. Le passage à la télé a été très mal fait, pas controlé du tout. Je ne sais pas si vous l’avez regardé mais grâce à ça on a l’impression que ALM se limite aux femmes qui mettent leurs bidouilles en vente pour s’acheter des gâteaux le dimanche. alors qu’il y avait des artistes , des auto entrepreneurs dans ALM .
concernant la boutique le bémol est dans l’obligation du minimum 5 mots dans Titre et sous titre. quand on veut dupliquer l’article vers A little mercerie il faut changer le titre de la création.
Leurs continuels conseils pour baisser les prix, promotions etc heu je m’excuse mais perso mes prix sont calculés juste et si je les baissent c’est ma marge qui baisse. ce conseil là est bon pour tous les vendeurs qui achètent des bijoux dans Ali express et les revende avec une breloque en plus ou qui font des bavoirs par dizaine. mais ce n’est pas mon cas.
j’ai une boutique dans ALM, dans Etsy et entre Etsy et ALM je préfére de beaucoup Etsy. beaucoup plus sérieux.

Répondre

Selma

Bonjour! Je n’ai pas vu le reportage, mais j’imagine sans peine…après c’est peut être d’avantage du fait des journalistes que d’ALM mais bon, dans la réalité le site ne fait pas encore pro.
Tu as reçus des conseils pour baisser tes prix?

Répondre

christine

non aucun conseil. alors pour tester j’avais mis moins 10 % et une seule vente avec la baisse. et je fais les fdp gratuits pour un certain montant d’achat. Mais des conseils pour les promotions, réductions on en a souvent par email … mais pour faire comme ils veulent il faudrait gonfler les prix au départ pour ensuite les baisser avec les réduc. en un mot se moquer du client.
Sincérement et bien que j’ai beaucoup de mal avec l’anglais ( mais en utilisant Bing je m’en sort très bien ) je préfére Etsy . c’est international, beaucoup d’émulation créative et de conseils par les labs, les team et mème si on a l’impression d’étre noyé dans la masse en choisissant bien les mots tags les gens retrouve facilement les créations.
J’ai juste un peu de mal à évaluer le montant des fdp pour les différents pays mais si je perçois trop je rembourse le surplus par Paypal et ça marche bien.

Répondre

clemence

Je suis une nouvelle sur ALM . Et je me rends compte qu’on est TROP TROP nombreux et que oui , à cause des campagnes TV et autres les gens ont retenus que l’on peut arrondir ses fins de mois , mais peut ont compris que l’on peut acheter du fait main … Mais après j’aime l’ambiance, le forum la présentation qui s’améliore .

Répondre

Selma

Et bien tant mieux si ça s’améliore! j’attends de voir la suite :-)

C’est vraiment dommage cette histoire de campagne TV et d’image de beurre dans les épinards…

Répondre

sophie pour damedelaforet

Bonjour à toutes
je ne suis pas sur cette plate-forme mais la plupart des choses que j’y vois me mettent d’accord avec Faraboule…
j’ai l’impression- à vous lire- qu’il est difficile de garder sa propre identité et de personnaliser sa boutique sur ce support, même si elle apporte des soutiens logistiques indéniables.

Répondre

Selma

Bonjour! Oui, c’est difficile de personnaliser sa boutique, comme sur toutes les plates-formes…là l’embêtant c’est que le rendu peut faire baisser l’image d’un travail, s’il est de qualité.

Répondre

sandrine Au Fil de l'Ondine

Bonjour à toutes, merci pour cet article Selma. Pour ma part, des plate-forme sur lesquelles j’ai ouvert une boutique depuis mes début: ALM, Dawanda, Féemaincréation (aujourd’hui inexistant), ETSY (mais depuis trop peu de temps pour que je parle de mon expérience), c’est ALM qui tient ma préférence (pour l’instant car ce que j’ai découvert d’Etsy me plait énormément). J’ai constaté les améliorations sur ALM au fil des années, leur succès mais aussi les conséquences de ce succès: comme dit par d’autres, la porte est ouverte à tout type de qualité qui nous font du tort (comme dit aussi dans les commentaires du post sur ETSY). Perso, l’émission TV sur Capital en janvier a fait grimper mes ventes d’articles personnalisés et c’est aujourd’hui sur ce créneau que je marche le mieux.
Je regrette que l’équipe soit maintenant débordée pour répondre correctement à mes demandes, pourtant rares. Le dernier exemple en date est d’hier. On m’a répondu à côté de la plaque à ma demande, j’en déduis que mon mail a été lu trop rapidement, mon problème n’est pas solutionné. Pour ce qui est du forum, j’y vais souvent pour m’informer mais je n’intervient que rarement car cela n’est pas toujours constructif, même si certaines créatrices pro donnent quand même des infos pertinentes.
Je reste fidèle à ALM mais je me suis ouverte à ETSY. Pour les autres, Dawanda: je vais vider ma boutique dès que j’en ai le temps et FMC, le site est « mort » depuis longtemps.
Enfin, concernant la messagerie ALM, perso, je trouve que le système de conversations est bien mieux qu’avant. On peut échanger avec les clients au sujet d’une commande, c’est la même conversation qui s’affiche et non une succession de mails.
Sandrine

Répondre

Selma

Bonjour Sandrine! Ils doivent effectivement être débordés et avoir du mal à prendre le temps de répondre à tout le monde. C’est super que le reportage ait augmenté tes ventes!
Il y a eu du changement récemment pour les mails alors? tant mieux, parce que ce n’était vraiment pas pratique les piles de messages ;-)
Quand tu auras plus d’expérience sur Etsy, n’hésite pas à me tenir au courant! A bientôt!

Répondre

Magic-Jewels

En fait pour les mails, on peut les voir à deux niveaux : côté vente, c’est un peu comme gmail, donc facile à suivre. Côté messagerie, ça reste un peu le bazar.

Répondre

marielle

oui selma,
depuis peu les mails s’organisent façon gmail par conversation (sans la precision du nombre d’echange, detail..) donc c’est vraiement mieux
et en plus on peux n’afficher que (Boîte de réception, Non lues, Importantes, Liées à des commandes, Messages envoyés )
et « liees à de commande » est super pratique, moi qui participe pas mal au forum je recois souvent des messages d’autres createurs qui veulent un conseil sur quelquechose sans que ça soit public sur le forum et du coup les mail liées à des commandes disparaissaient à la fin de la liste… une tre bonne amelioration!

Répondre

malalie

Toujours aussi pointilleuse sur les avis et c’est tes bien ;) tu mets même le doigt sur des choses que je n’aurai pas souligné ;)
J’ai eut une boutique sur ALM mais entre la présentation « brouillon » du site, le trop d’informations et les suggestions pour les autres boutiques sur ta boutique elle même, sans parler des photos de non professionnels tout autour m’ont fait fuir cette plateforme en début d’année. ALM est présent depuis qu’en même très longtemps et je pense que malgré les efforts fournis du moment où ta politique est d’ouvrir ton site à tous il y aura toujours des problèmes récurrents, problèmes pour moi en tout cas.
Je n’ai jamais participé à un événement car d’après ce que j’ai pu entendre il faut que tu te débrouilles seuls ALM est là pour te donner les supports pubs donc tout bénèf pour eux.
Je pense que de toute façon il ne faut pas attendre beaucoup de toutes ses plate forme quel qu’elles soient car c’est bien normal c’est leur business qui passe avant tout.

Répondre

Selma

Ah oui, ça c’est normal qu’ils pensent à leur business! Mais bon, s’ils améliorent la navigation sur le site, ce sera bénéfique pour eux aussi :-) Merci pour ton témoignage! A bientôt!

Répondre

Illuvion

Je suis sur ALM depuis 2010, la belle époque ! Car même si le site s’est amélioré globalement depuis, son orientation a considérablement changé (succès oblige !), comme l’a mentionné Farabole : très nombreux revendeurs, adolescentes (mineures) mettant en ligne des créations inabouties…etc.Un environnement très négatif, comme tu l’as souligné, Selma. Mais contrairement aux affirmations des responsables du site, je pense que c’est une volonté d’accepter ces vendeurs-là. La fameuse « chasse aux revendeurs » me semble un leurre destiné à apaiser les créateurs, car un simple contrôle à l’inscription éviterait la charge de travail de Sisyphe aberrante. Les termes « uniquement du fait-main », ou les discours lors des interviews, ne sont que des actions marketing qui ne correspondent pas à la réalité du site. ALM est une plate-forme de « cadeaux », fait-main ou pas.
Donc, l’artisan ou le créateur haut de gamme ne s’y retrouve pas, et la cliente nouvelle non plus.

Je m’étais beaucoup investie sur ce site au début (articles dans l’ancienne rubrique « blog du site », création d’un groupe (« famille »), organisation de la journée du fait-main dès la 1ere année du lancement, participation active au forum d’aide, boutique éphémère..). Puis j’ai été très déçue par le type de communication des responsables du site, et leur manipulation des créateurs. En effet, (et l’idée était brillante !), ce site s’est monté grâce à l’action des créateurs qui ont amené du monde (clients et autres créateurs par l’effet boule de neige et bouche-à-oreille). L’équipe ALM s’appuie toujours sur les créateurs pour par exemple corriger les fautes d’orthographe du site (les leurs!), pour signaler les revendeurs…(ça me choque !)

Bref, une fois l’affectif dépassé, je prends ALM comme un outil, car même si ma visibilité et mes ventes ont considérablement chuté, c’est le site où je vends le plus. Il est peu ergonomique, mais je m’adapte ! J’ai pris l’habitude des bugs lors des modifications incessantes du site. Et en définitive, je trouve esthétique l’apparence des boutiques, et j’apprécie les outils mis à disposition. (je ne suis pas encore sur Etsy donc je ne peux pas comparer). J’y reste, mais j’envisage de fournir mes efforts ailleurs (sur Etsy et sur mon propre site).

Répondre

Selma

Bonjour Isabelle! Je ne sais pas si les discours ne sont « que » des actions marketing, je crois qu’il y a une sincère volonté d’aider le fait-main et les créateurs, mais que l’équipe est un peu débordée par le succès de la plate-forme. Tu imagines plus de 130 nouvelles boutiques à contrôler par jour à l’inscription? La « chasse aux revendeurs » est donc peut être plus réaliste? Je ne sais pas, en tout cas sur Etsy chaque boutique est signalable d’un clic par n’importe quel visiteur (ce qui a aussi entraîné des abus), car à partir d’une certaine taille, la plate-forme ne peut pas tout contrôler seule. Bonne continuation, et merci pour ton commentaire!

Répondre

Illuvion

Selma, je ne suis pas sûre du tout de cette sincérité à ce jour (sans doute oui, aux débuts, bien sûr), mais les mots et les actes ne sont pas en cohérence du tout du tout et ce n’est pas possible qu’ils ne s’en aperçoivent pas. Un exemple : le fait-main a un coût. Si l’on veut faire comprendre au public ce qu’est la valeur du fait-main (dans tous les sens du terme), on monte des actions autres que tirer les prix vers le bas ( pression pour proposer à tout va des réductions. On nous presse pour les soldes, les ventes privées, les frais de port gratuits, …etc.). On n’ essaie pas de promouvoir le travail, de vendre le travail (mais de vendre du  » pas cher « ). Il me semble que c’est contradictoire. D’autres diront que c’est du marketing efficace. Certes ! Preuve en est le succès du site….Et apparemment je n’y connais rien en marketing, mais ça me dépasse, autant d’écart entre des produits de créateurs et ces effets d’annonces qui ne caractérisent pas le « produit »….
Quant aux 130 boutiques nouvelles à filtrer par jour, ben c’est tout à fait faisable (et c’est leur job) (dans un autre domaine je contrôlais bien 130 dossiers parfois en une matinée, et sûrement plus complexes que les quelques créas mises en ligne à l’ouverture ! et en tant qu’ancienne RH, je plains sincèrement la personne qui joue les Sisyphe quand il éjecte 5 revendeurs par la porte et que 10 entrent par la fenêtre )
Bref, je ne voulais pas « casser le site », mais partager mon ressenti et mes interrogations. (Comment une plate-forme peut-elle faire une promotion efficace du travail des (vrais) créateurs).
Bonne soirée !

Répondre

Selma

Ah la la, c’est sûr :-( Mais peut être que si les revendeurs savent qu’ils sont traqués cela aura un effet dissuasif? Le marketing efficace n’est pas lié au pas cher, le pas cher, c’est un choix – contradictoire avec du fait-main, donc haut de gamme. Je ne sais pas si c’est le choix d’ALM : j’ai étudié les éléments que j’ai, à savoir le rendu visuel et la navigation, qui font d’avantage amateur que pro en tout cas. Merci pour ton avis Isabelle!

Répondre

Domi

Bonjour,
Sur le site depuis le début, 2009, un bonheur au début, comme le dit Illuvion, . De la volonté de promouvoir les créateurs, nous les avons aidés, promus, mais la chasse aux sorcières me genent un peu, les revendeurs, les ados et bine d’autres, m’agacent énormément. La com s’est soudain transformée .. le forum est un forum de nénéettes , rien n’est vraiment pro, depuis le départ d’Elisabeth,( son remplaçant Marvin, on ne le voit jamais) tout a radicalement changé
Lors de changements sur le fonctionnement du site, nous ne sommes pas toujours prévenus, et soudain c’ets la cata pour nous et pour les clientes .
Le site est très fouillis en effet …
La bourse, l’aide pour le Fait Main, , c’est de l’utopie désormais, nombreuses filles ont cette année, renoncé à les organiser devant le peu d’aide d’ALM …
Bref, l’argent ne fait pas le bonheur désormais sur le site …..
Dommage , c’etait une très bonne idée, j’ai peur que ça vire à DW ..
aidée par Pauline, ce n’est pas objectif … avis perso

AC

merci pour cet article.
Effectivement Pauline (et c’est normal) a dressé un tableau idyllique du site !
En fait, pour les événements, ce n’est pas aussi rose ….
J’ai participé au Noël des Créateurs à Paris en décembre dernier. Une boutique m’avait demandé d’animer des ateliers pour enfants et adultes durant la journée. Nous avons vu 2 mamans avec 1 enfant chacune …. La communication sur l’événement fut nulle : aucune affiche, rien pour signaler qu’il y avait des ateliers (gratuits). Quand on a signalé le problème à ALM, ils n’ont rien fait. Ils étaient bien trop occupés par M6 pour s’occuper de nous ! Dans les allées, les gens se promenaient mais personne n’achetait. Et pour cause : les stands étaient microscopiques, surchargés et peu accessibles. En plus, les prix proposés étaient horriblement chers pour des objets parfois un peu limites (normal, en même temps, il fallait bien rentabiliser l’emplacement hors de prix !) Bref, j’ai été très déçue par leur attitude, surtout vis à vis de la boutique qui m’embauchait.
Pour le site lui-même, on est trop trop noyé dans la masse, c’est brouillon, l’ambiance du forum est parfois pourrie, certaines se prennent vraiment pour de grandes artistes et ont la tête qui enflent. Depuis quelques temps, le nombre de visites a chuté dramatiquement et les ventes sont épisodiques. Je m’interroge sur l’utilité de continuer ma boutique.
Enfin, je n’apprécie pas beaucoup les remarques de certaines : on peut poursuivre son activité pour arrondir ses fins de mois et faire du travail de qualité. C’est ce que j’essaie de faire. Soyez donc respectueuses du profil de chacune et ne mettez pas forcément « amateurs » et « travail bâclé » dans le même panier.
Bonne création à toutes.

Répondre

Selma

Bonjour! On est bien d’accord : on peut avoir une activité de loisirs, et faire du travail de qualité, l’inverse étant également vrai – on peut avoir une activité professionnelle et une boutique qui n’est pas à la hauteur :-) L’embêtant, pour une professionnelle qui a du travail de qualité, c’est quand les autres boutiques « font amateur », car cela impacte son image et ses prix. Et globalement, il est plus difficile de voir de belles choses sur ALM que sur Etsy. Merci pour ton témoignage!

Répondre

Emma ISoapYou

Hello Selma !

Merci pour cet article (sans surprises). Pour moi, en tant que vendeuse, ce qui compte c’est l’ergonomie de la boutique. J’ai fermé boutique (DoucesLaines) pendant près d’1 an. Je reviens, et à chaque fiche produit que je veux remettre en ligne, ça bug. Franchement, c’est décourageant. Si le client quitte les lieux au premier bug, c’est presque pareil pour le vendeur à mon avis.

Bonne journée

Répondre

Selma

Hello Emma! En tant qu’acheteuse, j’ai eu des bugs au niveau des messages envoyés. Mais bon, de tout façon je te rejoins : en tant que vendeur c’est l’ergonomie de la boutique qui compte :-) Bonne journée!

Répondre

celia

Bonjour,
Je trouve l’analyse intéressante, comme à chaque fois. Mais comme beaucoup d’entre vous je trouve qu’il y de plus en plus de « bidouilles » qui, en plus, apparaissent en 1ère page des recherches ! Je suis vendeuse sur ALM depuis 1 an environ et j’y étais aussi acheteuse. Mais aujourd’hui avant de trouver du vrai travail de créatrice(teur) il faut chercher longtemps ! Et les prix mini affichés à 3 ou 4€, on se pose des questions !! A continuer comme ça je pense que bientôt la clientèle ne sera plus la même et qu’elle se dirigera vers d’autres plateforme plus pros. J’hésite à garder une boutique sur ALM…
Selma, merci pour vos recherches ;-)

Répondre

soret

Bonjour Selma,

D’accord sur tout, lorsque cela marche. J’avoue avoir apprécié ALM pour sa simplicité et convivialité mais c’est tout. Depuis que j’ai créé un site boutique, les ventes ont décollées alors que celles d’ALM ne bougeaient pas.
Je n’ai donc pas mis en doute mes créations, mais que ce soit ALM ou ETSY, difficile d’y faire sa place.
J’ai été contacté 1 seule fois par un professionnel via ALM alors que je refuse maintenant les boutiques par manque de temps via mon site.

Pour ma part, ALM n’aura été qu’un tremplin

A très vite

Répondre

Eloïse

Bonjour Selma,

Comme beaucoup je suis une déçue d’alm, je trouve aussi que ça a perdu en sérieux, on y trouve tout le monde et n’importe qui maintenant, du coup une sensation d’être noyée dans la masse ! Comme Fanny je ne serais pas contre une sélection avant ouverture de boutique.
De plus ce qui me déplaît c’est le nombre de plagiaires assez conséquents sur le site, je trouve qu’ils n’en font pas assez la chasse sur Alm et les signaler est un vrai parcours du combattant !
Bref, fâchée et déçue d’alm.

Répondre

Selma

Bonjour Eloïse, je comprends :-) Il y a beaucoup de personnes qui se plaignent ici du manque de qualité des boutiques sur ALM, et je comprends la déception. Comme je le disais dans l’article, la valeur perçue d’une boutique chute quand celles des voisins n’est pas à la hauteur, c’est donc très embêtant.

Répondre

marielle

salut à toute, tous…

je rejoint les avis géneraux… sur la qualité des produits proposés, sur l’ergonomie, et tout le reste…
je pointerai donc juste ma critique sur un point:
je suis creatrice, j’ai une boutique sur ALM et Etsy, je suis active sur les deux forum, mais je ne passe absolument pas de temps sur ALM pour decouvrir de nouveaux createurs, (alors que je passe bcp de temps sur Etsy)…
simplement parce que le systhème: coeur=mise de coté et etoile=like est tres tres confus… et pourtant je suis familliarisée avec l’ergonomie du site!
je ne vois pas l’interret de ces deux symboles, surtout que l’etoile n’est dispo que sur la fiche produit et non pas sur la boutique…
du coup beaucoup de gens utilise le coeur comme « like » mais le createur recois un avis de mise de coté…
celà porte beaucoup de confusion, sur le forum j’ai vu souvent des gens se demander pourquoi ils avaient autant de mise de coté qui ne se finalisait pas en achat…
moi même j’ai du mettre presque un an avant de comprendre!!! (j’etait pas tres active à ce moment là, mais bon, pas tres intuitif quand même!)
bref beaucoup de confusion de ce coté là… et ils ne savent pas ce qu’ils se perdent car depuis que j’ai decouvert Etsy je vois des merveilles, car le systeme de like et d’abonnement des gens qui ont presque les même gout que nous… permet de naviguer dans une plateforme où les articles qui brullent les yeux disparaissent!!!
waaa

Répondre

Faraboule

moi aussi je like beaucou d’articles sur Etsy lorsque je visite la page consacrée aux personnes à qui je suis abonnées. Et ça prend 5 minutes à chaque fois pour voir de belles choses. ET ce que j’aime surtout, c’est qu’on peut créer des listes (comme les boards sur Pinterest) pour trier ses favoris. J’ai comme ça une dizaine de tableaux (privés) où je trie le matériel qui m’intéresse ! Et mes favoris dans les objets d’autres créateurs restent publics, pour que tout le monde en profite.

Répondre

Selma

Super, merci d’avoir signalé ça Marielle! Moi aussi, je vais de coups de coeur en coups de coeur sur Etsy, et je ne vois pas l’intérêt de distinguer coeur et étoile sur ALM. Ce n’est pas intuitif du tout!
Et puis comme tu le dis, ce n’est pas qu’il y ait moins de boutiques qui piquent les yeux sur Etsy, c’est qu’on ne les voit pas. Il faut vraiment passer par la recherche pour les trouver, et moi je ne l’utilise jamais, je vogue sur les favoris et les sélections des autres et je ne vois que de belles choses!

Répondre

marielle

oui c’est exectement ça… moi non plus je n’utilise jamais les recherches… en flanant sur les favoris, je stocke mes coups de coeur (une chemise generale avec tout les coup de coeur visible pour partager) et une dizaine privée du genre (idée cadeau frangine, etc..) du coup meme quand je recherche, je cherche dans mes coup de coeur… et exit les horreurs!

Répondre

Céline pour Rocky Baby

Bonjour,

merci pour ce superbe article, comme d’habitude. Personnellement, je ne suis présente sur aucune plateforme de vente car il y a trop de vendeurs, et mon axe est très spécialisé.
En revanche je découvre la partie « boutique réelleé que je trouve assez interressante.. j’ai une boutique physique en ville et je cherche depuis plusieurs mois à y integrer un espace créateurs sur le système du dépot vente. SAUF que législativement parlant le dépot vente ne concerne que les objets de seconde main… donc comment instaurer ce système légalement?

Répondre

Selma

Bonjour Céline! Alors là, je ne sais pas. Mais il doit y avoir moyen, car c’est fréquent je crois, de pouvoir laisser des objets une boutique qui ne les achète pas mais prend un pourcentage sur les ventes. ça s’appelle peut être autrement que le dépot vente? La consignation? Tu devrais appeler des boutiques (même ailleurs que dans ta ville) pour savoir comment ça se passe :-)

Répondre

Rival

Encore une fois, Selma, merci pour cette analyse fine et juste.
Depuis 6 mois sur ALM, je constate que ce site (le premier où je m’installe) nécessite beaucoup d’énergie : entre le forum, la messagerie, la découverte des autres boutiques et la simple maîtrise des différents outils du site, il faut beaucoup de temps pour « s’installer ». Mais il y a une vraie communauté, comme dans la vraie vie : des guéguerres entre pros et non pros (comme sur les expositions, du reste !), beaucoup d’hypocrisie, aussi (vis-à-vis des boutiques médiocres), et de la franche camaraderie, parfois.
Bref, comme tout, il faut savoir prendre ce dont on a besoin, et laisser le reste !
La fine équipe sait nous motiver, bien que ce soit difficile en ce moment, vue la conjoncture, mais l’objectif est de vendre, à n’importe quel prix, même s’il s’agit de revente. Bref, pour en arriver au constat principal : le manque de sélection à l’entrée risque du tuer le site, qui, pourtant, est une véritable pépite ! Et cela est très dommage !

Répondre

Selma

Merci pour ton témoignage Rival :-) Je comprends bien les problèmes liés à une forte croissance, et j’aime bien ce que je ressens des objectifs de l’équipe. Mais je trouve que pour l’instant le résultat visuel + pratique n’est pas à la hauteur d’une boutique professionnelle, malheureusement.

Répondre

Loïs

Merci pour ce travail que tu nous présentes !

Je ne savais pas non plus qu’ALM proposait tant de bourses et événements, c’est chouette. Sur le principe, je trouve que l’idée des créateurs de cette plateforme est géniale, mais la pollution qui s’y trouve est vraiment dommage et nuit à sa qualité.
Pourquoi pas une petite sélection par les responsables ? Rien que sur les photos, ça serait chouette :) mais c’est vrai que ça demande une charge de travail énorme, et ce n’est peut-être pas dans cet esprit qu’ils ont créé cet endroit.

A bientôt Selma :)

Répondre

Selma

Bonjour Loïs! Tu penses à des sélections comme celles qui sont affichées en page d’accueil?

Répondre

Domi

cc, il y a 3 ans, ils donnaient volontiers des bourses, de 20 à 200 e, mais ils ont été « bernés » donc ont du faire attention
desormais c’est quasi niet

Répondre

Catherine pour Bykiki

Bonjour Selma,
inscrite sur ALM depuis un an, je leur suis reconnaissante pour m’avoir permis de prendre confiance en moi et de décoller.
Personnellement je trouve le forum très actif et j’y trouve toujours des réponses à mes questions. J’y ai même trouvé de vraies amies.
Maintenant, je constate que je ne fais plus beaucoup de ventes par le biais d’ALM. Mes clientes viennent souvent d’ailleurs, de blogs qui ont parlé de Bykiki par exemple. Je suis actuellement débordée de commandes, mais ce n’est pas grâce à ALM, et pourtant c’est mon seul point de vente ! (je n’ai même pas de site perso).
Je suis donc surtout reconnaissante aux charmantes blogueuses qui ont si bien su parler de mon travail ; )
Je continue à orienter mes clientes sur ALM pour les transactions, mais ça me pose de plus en plus de problèmes : bugs de messagerie, manque de compréhension dans le processus d’achat…
comme les autres je pense que tout ça est bien dommage, car je garde une grande tendresse pour ALM !

Répondre

Selma

Bonjour Catherine! Je découvre ton travail du coup, qui est bien joli dis donc, j’aime toutes ces couleurs!
Je comprends bien ton problème, et moi aussi j’aime bien à la base la démarche d’ALM, mais comme je le disais plus haut : le souci c’est qu’au bout d’un moment ça ne fait pas pro. C’est à chacune de faire connaître son travail, et c’est beaucoup d’efforts, donc la plate-forme doit être à la hauteur, et c’est dommage qu’ALM ne le soit pas pour le moment. Mais il y a beaucoup de changements, on verra si ça s’améliore!

Répondre

Catherine pour Bykiki

merci Selma ; )

Répondre

Angelinia

Bonjour à toutes,
Après avoir lu tous vos commentaires que je trouve très enrichissants, je dois bien avouer que ALM reste pour moi la boutique qui marche le mieux, même si je ne vends pas beaucoup. Je suis aussi sur Dawanda et Tictail (aucune vente donc je vais les supprimer) et Wifeo qui est très complexe. Personnellement, je ne vais jamais sur le forum d’ALM. Je me contente de m’occuper de ma boutique et je trouve déjà assez long le temps passé à insérer les créas. De plus ALM change souvent d’avis quant aux descriptions des articles ou des titres et c’est gavant. Et comme dit Illuvion, le ventes on considérablement chuté depuis le début de l’année.
En tout cas, merci beaucoup pour cet article.

Répondre

Selma

Merci pour ton témoignage Angelinia :-)

Répondre

Evelyne

Bonjour Selma,

Je suis en démarrage d’entreprise et comme tout le monde peut le savoir, rien ne se passe comme prévu.
L’aide financière en autre m’a fait faux bond.
Je dois cibler vraiment mes efforts et ne pas me disperser.
Dans ce que je lis depuis le début que je me suis inscrite avec toi est très énergisant et surtout très instructif.
Même si je ne suis pas en Europe mais de l’autre coté du continent, j’y trouve un support des plus réconfortant.
La question qui me vient en tête ce matin après ma lecture sur ton texte ALM est à savoir si ce site est pour tout le monde comme Etsy ?
Je suis à un « clik » d’ouvrir ma boutique sur Etsy et je ne connais pas vraiment les autres boutiques du genre ou je pourrais vendre.
Bien sûr, que je ne peux pas bénéficier de tout les avantages d’être sur ALM (marché local) étant au Québec mais est-ce un site aussi vendeur que puisse l’être Etsy pour moi ?

Vendez-vous sur plusieurs boutique en ligne ou seulement sur une seule ?
Est-ce plus profitable d’avoir mon site web à moi pour vendre?
Je sais qu’un blogue est un incontournable pour diriger les gens sur une boutique en ligne ou sur les réseaux sociaux.

M’enfin!! Comme dirait Gaston Lagaffe…ALM est-ce pour moi ?

Merci pour l’aide et le soutien.

Répondre

Faraboule

Comme tu es au Québec je dirais va sur Etsy et oublie ALM sans hésiter. Alm est très franco-français, Etsy est beaucoup plus connu en Amérique du Nord, ce sera donc plus facile pour toi de vendre sur Etsy.

Répondre

Selma

Bonjour Evelyne! Je suis d’accord avec Fanny/Faraboule : ALM est vraiment orienté franco-français, tu seras bien plus à l’aise avec Etsy au Québec. Ton site à toi pour vendre n’est pas forcément plus profitable pour commencer, ouvrir une boutique sur Etsy te permet d’avoir une vitrine jolie, bien pensée, et en état de marche sans casser ta tirelire :-) N’hésite pas à me tenir au courant de l’avancée de tes projets!

Répondre

ByMima

Bonjour à toutes et merci Selma pour tes analyses très fines !
Mon coeur penche vers Etsy ! Pour l’esthétisme, la facilité de communication, tous les points positifs que tu as évoqués. Et ma boutique fonctionne…
Pour ALM, je dis depuis un moment, je vais fermer….
Le nom déjà… Little…. Petit…. Pourquoi ?
Le système pour favoriser les créations aimées n’est pas clair ! Qui peut me dire à quoi sert de voter pour une création ? Je n’ai pas compris et je n’ai pas la réponse….
Pour la mise au panier des créations disponibles en plusieurs coloris ou tailles, quelle galère ! Combien de clientes sont arrêtées dans leur coup de coeur parce qu’il faut envoyer un mail pour dire, c’est telle couleur, ou telle taille ?
Les couleurs utilisées par la plate forme sont ternes et impersonnelles !
J’ai proposé les affiches pour les journées du fait main… Commentaires : ça fait Mamie !
On veut des boutiques jeunes et dynamiques car nous sommes jeunes et dynamiques ! (J’ai 59ans…)
Je n’ai pas le sentiment d’un réel professionnalisme sur cette plate-forme.
Mais pour toutes ces boutiques en ligne, attention à ne pas se laisser dévorer par le temps passé à favoriser, faire des collections… On fait tourner le ‘monstre’ au détriment du temps passé à créer !
J’ai aimé tous les avis présentés ici. Merci à toutes !

Répondre

Selma

Tu n’es pas la seule ici à relever les couleurs ternes des affiches d’ALM, hé hé
C’est vrai que la possibilité sur Etsy de choisir la taille et la couleur sans contacter le vendeur enlève un sacré frein à l’achat…
Merci pour ton avis! A bientôt!

Répondre

Destoiles-auxbijoux

Depuis 3 ans sur Alm je trouve à l’heure actuelle que le site a perdu en qualité et ce dès le permier regard que l’on porte sur la page « bijoux » par ex. Les merdouilles à « 3 francs six sous » pullulent et on se sent complètement décalé au milieu de tout ça, enfin en ce qui me concerne. Il suffit d’aller sur Etsy pour voir la différence visuelle. J’en conclus qu’il faudrait faire payer les mises en ligne comme sur Etsy pour « épurer » tous ces revendeurs et bidouilleurs. Je ne vois pas d’autre solution hélas.

Répondre

Adeline

Bonjour à toutes!
En effet je confirme ce que beaucoup en dise.. ALM veut donner une belle image de par les médias, une équipe fort en communication pour faire grandir leur plate forme… Mais beaucoup trop de choses vous sont cachées!
Tout d’abord ALM se sert de nos produits, des produits phares de nos boutiques pour retomber sur leur plateforme, sur une page qui n’est pas la notre . Je détaille : quand je tape mon nom de créatrice dans google, le détail précise les produits phares qu’on trouve dans ma boutique, mais en cliquant on tombe sur un lien ALM où d’autres objets similaires sont vendus, mais on ne tombe pas sur ma boutique !! Conclusion = on se sert de mon nom dans google pour amener du transit sur leur plateforme. Dieu sait comme c’est compliqué pour un créateur d’amener de l’affluence sur sa boutique/blog, alors qu’ils le respectent!
Ensuite, une cliente a reçu un bon de réduction de ma boutique qu’elle n’aurait pas du recevoir, envoyé automatiquement par ALM. Peu m’importe.. La cliente au moment de valider son code, ALM ne le prend pas en compte. Elle se tourne vers ALM, qui lui réponde, en un message bref de se tourner vers moi. Elle me fait donc une réclamation. Je ne sais pas de quel bon elle me parle, et me fait comprendre qu’elle a reçu un bon automatique alors que je n’avais pas validé l’envoi de ces bons. En bonne vendeuse je fais le nécessaire pour annuler sa commande et la repasser avec un nouveau bon. Mais aucune explication pour annuler ma commande, pas de fiches explicatives, ni pour moi ni pour ma vendeuse. J’ai du repasser vers la plateforme pour savoir comment faire, c’est à peine si on m’a pris pour une godiche! Pour finir et afin que ma cliente passe son bon (que je n’ai jamais souhaité lui envoyer) nous avons traité hors ALM… Voilà comment perdre un temp fou pour une commande à 22€ -10%…
Ton article est très bien fait Selma, et je t’en remercie. Et pour preuve, j’apprend les points positifs de soutien et de formation qu’ALM propose… parce qu’en réalité aucune info n’est passée vers les créateurs, je ne savais pas moi même qu’ils proposaient tout ca. Oui pour les journée fait main, mais le reste, aucune info, ni invitation …
Encore une chose. Pour la rentrée de septembre un de mes articles phares figurait dans la newsletter envoyé à tout les membres ALM, (vendeurs et acheteurs). Quel heureuse surprise de voir mon produit ainsi mis en avant! Quelle grosse déception quand j’ai cliqué sur mon article! Je suis tombé sur tous les articles de rentrée, mais le mien n’y figurait plus! Clairement « mon précieux article » renvoyait sur les articles d’autres créateurs de même catégories!! C’est vraiment rude pour un créateur…
J’ai mis une tartine, j’en suis désolée, mais il faut savoir aussi ce qu’ALM cache derrière sa belle image qu’il veut envoyer aux médias et autres reportages TV… Ils se servent réellement de nous et de nos articles. Et puis aucune aide comme ils veulent bien le faire croire. bien au contraire. D’où mon ambition de changer prochainement. Merci de m’avoir lu ^^
Adeline

Répondre

cocco

J’ai bien aimé ta tartine qui vaut bien la mienne ! ;-)

Répondre

christine

je crois comprendre l’histoire du bon automatiquement envoyé aux clients. c’est un système qui permet soit disant de donner envie à un nouveau client de revenir. le client met dans son panier l’article qu’il veut sans valider le panier et au bout de 24 ou 48 heures il reçoit par email un bon de réduction valable pour le panier non validé.
ensuite concernant la vérification de ta visibilité dans Google cela ne sert à rien de chercher avec ton nom mais plutôt de chercher avec le nom d’un de tes articles. par exemple sac à main artisanal ou boucles d’oreilles plumes . Tout en sachant qu’au bout de 4 pages de Google les gens zappent. donc bien choisir les mots tags, le titre du produit.

Répondre

Selma

Quand je tape le nom d’une créatrice dans Google, je tombe sur sa boutique ALM…donc je ne comprends pas ce que tu veux dire quand tu dis qu’on voit tes créations phares, mais qu’on arrive ailleurs?

Répondre

Adeline

Merci Christine pour ta réponse. Ma cliente n’était pas une nouvelle cliente pour avoir acheté 2 fois dans ma boutique, et pourtant elle a bien reçu le bon envoyé aux nouvelles clientes. Donc oui je pense qu’il y a eu un cafouillage de la plateforme.
Concernant ma visibilité dans google, je vais être plus précise et pour avoir revérifié de suite, je confirme mes dire. En tapant mon nom de créatrice, ma boutique ALM est bien en 4ème position. Mais en 5éme position on voit apparaître précisément le nom d’une catégorie de produits phares de ma boutique. Mais en cliquant on tombe juste sur la catégorie du produit phare que je vend, tout créateur confondus, en catégorie d’ALM.. Je pense que le référencement google oriente des clients potentiels vers d’autres créateurs ALM …. :/

Répondre

cocco

Adeline, je ne comprends pas très bien…
Si je tape le nom de ma boutique sur gog… le lien mène à ma boutique (lien qui est en première position pour moi mais peut-être pas pour vous… ?). Plus loin, en deuxième il y a un lien vers mes favoris sur alme (bizarre) et l’on tombe effectivement sur mes favoris, cachés (donc pas très intéressant comme lien). Alors soit je n’ai pas compris ce que tu expliques, soit il y a un problème de référencement et peut-être faut-il voir cela directement avec l’équipe d’alm ?

sandrine Au Fil de l'Ondine

Bonjour Adeline, et bien voilà encore un bel exemple justement qui me rappelle exactement ce que vous écrivez: dans la newsletter de ce matin « il était une fois la candeur du lin » j’ai eu le plaisir d’y voir un de mes carnet en lin brodé d’une libellulle. Quelle ne fut pas ma surprise en cliquant dessus de ne pas atterrir dans ma boutique ALM mais sur une page très générale de guide shopping dans laquelle il est impossible de retrouver mon carnet. Le client qui aurait été intéressé par ce carnet justement ne peut plus le retrouver. Franchement, c’est dommage pour moi et pour ALM qui peut-être rate une vente!!

Répondre

Selma

Bonjour Sandrine, effectivement, ça c’est un problème récurrent – je l’avais déjà signalé à ALM il y a 18 mois – et que je n’ai jamais vu dans les newsletters d’Etsy. Je ne sais pas si la plate-forme rate une vente, mais toi sûrement, puisqu’on ne peut même pas aller voir ta boutique, et ce n’est pas normal du tout!!!

Répondre

sandrine Au Fil de l'Ondine

Bon alors il faut quand même que je rectifie mes dires :/ finalement, est-ce le fait de la newsletter ou pas ….le carnet en question vient quand même d’être vendu, ainsi que 2 autres achetés par la même personne alors …. mystère… mais bon sur ce coûp-là, je ne me plaint pas mais bon…. étant donné que j’avais aussi communiqué sur FB au sujet de cette news… je ne sais pas lequel m’a permis de finaliser cette vente.

Répondre

Adeline

Bonjour Sandrine ;)
C’est bon ça les ventes que tu as décrochées! Mais oui, je suis soulagée (si je peux me permettre) de voir que je ne suis pas la seule dans cette situation.. Je viens de vérifier ma newsletter!! Et comme quoi! Je crois me souvenir que Selma avait fait un article il y a quelques temps sur les photos identifiées par le nom du créateur! Et bien ta photo t’a sauvée ^^ Ton nom est bas à gauche, et tu as sûrement gagné en visibilité grâce à ton nom sur ta photo! Mais sûrement pas grâce au lien où t’amène ALM! Ca n’étais pas mon cas à l’époque.. C’est bon pour toi ;)

Selma

Ah la la, vous êtes plusieurs à regretter ici d’apprendre ces infos sur mon blog et non via ALM, et je vous comprends! C’est dommage que la plate-forme ne se donne pas plus de moyens pour bichonner + former ses vendeurs. J’espère que ça viendra!

Et bien tu n’es pas non plus la seuls à regretter qu’en cliquant sur ta création qui a été sélectionnée, on se retrouve ailleurs…c’était déjà un problème que j’avais signalé l’année dernière, et si j’y étais confrontée ça me donnerait envie de taper une colère genre Capitaine Haddock – donc je compatis!

Répondre

Adeline

Merci Selma pour ta réponse ;)
C’est plutôt bien pour toi parce que tu fait un bon travaille de recherches vis à vis des plateforme… C’est quand même bien dommage tout ces petits hics ajoutés les uns aux autres!

Répondre

Maryscards

Merci Selma pour cet article.
Eh oui je pense que depuis l’émission qui a été diffusée sur la 6 et qui disait que les personnes qui aimaient les loisirs créatifs pouvaient vendre les créations, ALM est bourrée de bijoux à 1 euro, ou de coquilles Saint-Jacques peintes qui selon le « créateur » peut servir de cendrier ou de porte-bougie hi hi hi, au choix.
Dommage car si une sélection était faite à l’entrée les dérives seraient évitées.
Je suis sur ALM depuis 2 ans, et c’est vrai que cela se dégrade !!!!
Bonne soirée à tous.

Répondre

cocco

Bonjour,

Je n’ai pas lu tous les messages alors pardon si je paraphrase quelqu’un…

Pour faire bref [heu.. non finalement], voici un inconvénient à ajouter à la liste : j’ai appris des choses dans cet article (merci Selma ;-)) sur les possibilités offertes par alm (le cas des boutiques en dur avec échanges de bons procédés… par ex). Pourquoi donc alm m’envoie toute sorte de pubs pour me faire acheter (normal, je suis cliente consentante en même temps !) et pas ces informations (qui reviendraient de temps en temps dans une newsletter de mises au point) ?

Dans le même ordre d’idée, alm poste quelques annonces sur le forum. Par exemple aujourd’hui j’ai appris que le mois dernier un nombre x de boutiques avaient été fermées pour non respect de la propriété intellectuelle… Il y avait eu un message sérieux faisant mention d’une petite chasse à la sorcière (j’aime bien cette expression…) pour supprimer les créations (ou les boutiques) utilisant en particulier certains noms ou visuels de marques sensibles ayant de gros sous…
Sujet récurent sur le forum que ces questions de droits d’auteur et autant de méconnaissance que d’abus réels… Bref ! Ce sujet-là (mais d’autres) mériterait aussi à mon sens une newsletter expliquant ce que sont les droits d’auteurs avec des exemples concrets de ce qu’on n’a pas le droit faire (vendre des planches numériques pour cabochons réalisées à partir d’images trouvées au hasard sur le net, bref, sans avoir les droits pour ça…, par ex).

Les déléguées m’ont rétorquée qu’alm avait déjà écrit un mot à propos les droits d’auteurs sur le site et chacun n’avait qu’à lire et basta !
C’est un peu simplet comme réponse quand on voit la réalité du problème qui est complexe, récurrent et touche bien plus qu’alm, mais au final source de problèmes, pollueur, etc. Donc il me semble qu’un petit rappel par mail de temps en à autre serait salvateur même s’il ne résoudrait pas tout.

Il y a d’autres sujets dans le genre mais là il va me falloir plus de place… ;-)

Autre chose, les statistiques me disent que très peu de personnes extérieures aux créateurs viennent dans ma boutique (OK, je n’ai pas encore entamé de plan com sérieux…) mais cela me dit aussi que le pourcentage général de personnes extérieures est très faible et en baisse… Je ne sais pas quels sont les chiffres sur les autres plateformes mais n’y aurait-il pas un problème à ce niveau ?
Cela va aussi avec une politique et des pratiques un peu lourdes (pas fines quoi !) pour pousser les créateurs à acheter. Logique, mais j’en suis parfois à me demander si alm a vraiment besoin de tourner ses efforts vers l’extérieur puisque c’est si simple de manipuler la masse interne. C’est mon sentiment malgré toutes les petites choses décrites dans l’article qui tentent à faire penser qu’alm aide les créateurs plutôt qu’il ne cherche à en faire des acheteurs…

La création se dévore entre elle…

Là je critique mais je reconnais plein de choses bien sinon je fermerais boutique… Ce sera pour un autre jour peut-être… :-)

Répondre

Nad

Merci Selma pour cette analyse comparative.

Je suis une “ancienne” d’ALM (fin 2009) et partage les avis de mes camarades donc je ne reviendrai pas sur ce qui a été dit. J’ai ouvert très récemment un compte sur Etsy car je trouve franchement que l’image est beaucoup plus pro avec une dimension internationale, ce qui me parait indispensable quand on vend en ligne!!!
ALM pique des idées à droite à gauche ce qui aboutit parfois à un compromis pas très réussi voire carrément des ratages complets. Beaucoup sont lassées de faire les frais de tests douteux en matière d’ergonomie, de débuggages constants…

ALM était une belle famille …. mais c’était avant!
;-)

Répondre

Sylvie

Tout à fait d’accord avec tout ça… (y compris les « conseils gratuits pour refaire toute leur ergonomie » ;-) ) avec aussi d’autres points pour moi qui vend des patrons, donc fichiers pdf. Sur Etsy maintenant on a le immediate download, Oh so pratique. En revanche sur ALM il n’y a pas cette option (en même temps Etsy qui est BIEN plus gros a mis des années avant de le mettre en place), mais en plus l’accès aux coordonnées des acheteurs est assez difficile. On n’a pas leur adresse email (sauf s’ils ont payé par paypal, et encore du coup ce n’est pas forcément leur email principal), et le système de conversation interne n’est pas du tout ni mis en valeur ni intuitif. Il suffirait genre d’un bon vieux lien « contacter l’acheteur »…
Et tout ça sans parler du backoffice vendeur. Avec leurs statuts divers, si on n’est pas hyper rigoureux pour évaluer chaque transaction après envoi, les ventes restent dans des demi-statuts bizarres, et je n’arrive jamais à sortir le volume de mes ventes mensuelles.. à part dans les stats ! :-/
Bref, sinon je découvre ton site via FB, et je crois que je vais adorer. Sinon tu leur as pas fait une proposition de relooking ergonomie à ALM ? Franchement ils ont l’air d’avoir plein de bonnes intentions et d’energie, mais je crois qu’ils en auraient besoin.

Répondre

Nicolas d'ALM

Salut,

Comme d’habitude, j’ai lu avec attention l’article de Selma (merci d’ailleurs de souligner nos efforts – j’apprécie).

J’ai également lu tous les commentaires et je me permets du coup d’apporter quelques réponses aux critiques ci-dessous – j’espère que ça vous aidera à comprendre ce que nous faisons au jour le jour et que ça vous démontrera que nous sommes à votre écoute pour nous améliorer

1) La mauvaise ambiance sur le forum

Vous avez raison – c’est un commentaire récurrent que nous avons. Nous allons y passer de nouveau plus de temps pour faire la police (même si nous souhaiterions travailler sur autre chose).
Notre idée est aussi de développer beaucoup plus les familles. Il faut savoir que nous avons plus de 20 000 créateurs membres de familles sur le site – Il y a de superbes histoires qui s’y passent entre passionnés et nous avons conscience que nous ne les mettons pas assez en avant

2) Le côté amateur des produits/ sélection à l’entrée

Nous envisageons en effet de mettre en place un contrôle à l’entrée, notamment dans le but de ne pas laisser les revendeurs. Nous communiquerons plus en détail là-dessus quand nous aurons des choses concrètes à annoncer

Nous allons également améliorer l’expérience de recherche pour mieux mettre en avant les savoir-faire

3) Chute des visites dans certaines boutiques

Il faut savoir qu’environ 6M de personnes visitent ALittle tous les mois. Ce chiffre est en continuelle augmentation – je ne vois pas de raisons pour lesquelles votre trafic aurait baissé mais je vais quand même analysé ce point pour comprendre si il y aurait des changements qui pourraient expliquer la baisse de trafic de certaines boutiques

4) Système de mise de côté

Vous avez raison, le système actuel doit être amélioré car il n’est pas clair. Nous allons travailler dessus

5) Manque de soutien que nous apportons à la communauté

Nous devons sûrement faire mieux et nous devons notamment beaucoup mieux communiquer sur ce que nous faisons (ce n’est pas normal que vous ayez été nombreuses à découvrir sur cet article ce que nous faisons pour vous)

En revanche, non : nous ne pensons pas qu’à nous et nous faisons au mieux pour notre communauté. Par exemple : pour les journées du fait-main, nous avons une personne à temps-plein qui ne s’occupe que de ça pendant 6 mois. Grâce à ce travail et au vôtre, nous avons eu des centaines d’articles sur le fait-main et les créateurs à travers la France à l’occasion de ces journées (je précise que ces articles parlent des créateurs et pas d’ALM!). Sachez enfin que cet évènement ne nous rapporte pas un euro (au contraire) – nous le faisons parce que notre mission est de développer le fait-main en France.

Bref, notre vision est que nous formons avec vous une famille (certes nombreuse) et que comme dans toutes les familles, il y a des tensions mais sachez que de notre côté, nous faisons tous les efforts possibles pour contribuer au bien-être de notre famille. J’en profite d’ailleurs pour remercier sincèrement ici celles qui se sont impliquées ou s’impliquent encore aujourd’hui.

6) Ergonomie à améliorer

Nous travaillons depuis 6 mois sur une amélioration du site qui devrait améliorer un grand nombre des points soulignés ici. Pareil, je ne préfère pas en dire plus avant de pouvoir vous montrer des choses concrètes.

Merci encore de votre aide et de vos critiques qui nous indiquent la marche à suivre!

Nicolas d’ALM

Répondre

cocco

Merci Nicolas d’être intervenu ici de façon si claire et concise (on comprend qu’entre la volonté et l’application, il faut du temps et du travail bien sûr !).
Je vois des points très positifs sur les projets en cours pour améliorer le site.

1) Plus qu’une police, le forum manque de « modérateurs » (qui ne doivent pas être les délégués car le rôle est différent je pense…).

2) Question délicate que la « sélection » mais une nécessité en ce qui concerne les revendeurs effectivement…

3) sur les 6M de personnes, combien sont hors créateurs/vendeurs alme ? En tous cas il y a vraiment un soucis pour que les visiteurs extérieurs arrivent jusque dans les petites boutiques (celles qui ne sont pas mises en avant et qui débutent)… Je suis curieuse d’en savoir plus…

4) Je trouve qu’il y a déjà eu des améliorations ces derniers mois (en tous cas c’est beaucoup plus simple pour moi lorsque je vais sur alme en tant que cliente).

5) Juste un peu plus (ou une meilleure) communication ou transparence pour certaines choses, oui, ce serait bien ;-)

6) Ce n’est pas le point qui me gêne le plus je dois dire ; je trouve que cela s’est arrangé aussi… Je trouve la mise en page des boutiques plus agréable que chez les grands concurrents (question d’habitude ?)…

Répondre

Illuvion

Merci pour cette intervention Nicolas.
Comme le dit Coco, la mauvaise ambiance sur le forum ne nécessite pas de la répression qui renforcerait ce sentiment (ce qui s’est déjà produit par le passé) mais au contraire de » l’animation », soit un modérateur/animateur, et qui ne soit pas délégué(e).
Merci d’envisager un contrôle à l’entrée visant les revendeurs, c’est une très bonne nouvelle ! cela ne fera pas tout, mais c’est une bonne avancée !
Quant à « mettre en valeur les savoir-faire », c’est essentiel pour beaucoup !

Répondre

Leave a Comment

Previous post:

Next post: